Pour me sauver de Kalypso Caldin

couv54634627

Auteure : Kalypso Caldin

Editeur : Hugo Romance

Collection : New Romance

Nombre de pages : 554

Prix : 8,5€

Genre : Drame, Romance, New Adult

 

Résumé RetV2

L’amour est une fuite…

Depuis le drame qui l’a plongée dans le coma pour trois mois lorsqu’elle avait quinze ans, Sydney Blair a besoin d’aller toujours plus loin pour se sentir vivante. Adepte de la course à pied, cachant sa fragilité derrière une façade d’exubérance, elle enchaîne les paris avec les garçons pour tenter de ranimer ses sentiments.

Sa dernière cible : Nojan Saïdi, ténébreux biker qui fréquente la même université qu’elle. Sydney est bien décidée à le faire tomber dans ses filets en un mois.

Mais ce qu’elle ignore, c’est que Nojan lui aussi est marqué par la vie. Et que s’il pousse sa moto à une telle vitesse, c’est peut-être pour laisser derrière lui un passé tout aussi tragique que le sien…

Mon avis VetR 2

 

Je tiens à remercier les Editions Hugo Roman pour l’envoi de ce livre !

 

Si vous saviez à quel point ce roman m’a fait mal et m’a fait souffrir… Il a réveillé en moi des plaies que je pensais avoir pansé depuis longtemps. La douleur de Nojan a résonné en moi et malgré son caractère imbuvable, je l’ai compris parce qu’il est comme moi, un écorché, un être rendu malheureux par la perte du centre de son univers. Sa peine m’a rappelé la mienne et ses larmes étaient à l’image de celles que je verse parfois trop souvent, pleines d’une souffrance incommensurable.

 

Pour une fois, c’était rafraîchissant de m’identifier à un personnage masculin. Encore une fois, je suis tombée amoureuse de cet être triste et solitaire. Trop souvent, j’ai voulu plonger entre les pages de ce roman pour aller le réconforter, le prendre dans mes bras, alléger un peu sa peine avec un câlin bien réconfortant et surtout lui promettre que l’espoir est au bout du chemin, qu’il ne doit pas baisser les bras. Même si le bonheur semble loin, il faut trouver chaque jour une raison de sourire.

Si d’un côté il y a Nojan, que j’aime et adore du plus profond de mon être (un nouveau bookboyfriend ? bien sûr !!!), de l’autre il y a Syndey, cette fille folle à lier qui préfère faire de sa vie une blague géante plutôt que d’affronter son passé. C’est une manière différente de voir la vie, aussi difficile soit-elle. En Nojan, elle va trouver une raison de se battre pour son bonheur, pas de manière destructrice, mais en transformant sa haine en amour. Le chemin du bonheur est long à parcourir, mais au final, cette course folle en vaut terriblement la chandelle. Et chaque larme et goûte de sueur versée valait largement la délectation de franchir la ligne d’arrivée d’une vie pleine de bonheur.

 

J’ai pris ce roman comme une dose de bonheur et d’espoir, en intraveineuse. C’était exactement ce qu’il me fallait durant ces jours un peu sombres. C’est sûrement pour cette raison que j’ai mis plus d’une semaine à lire ce roman, pour le faire durer, pour qu’il m’accompagne et m’aide à traverser cette mauvaise passe.

Je ne saurais dire si ce livre est un coup de cœur parce qu’il m’a fait autant de mal que de bien, mais c’était un mal nécessaire et aujourd’hui je me sens mieux. C’est une merveilleuse lecture que je ne suis pas prête d’oublier, c’est certain. Pour le reste, ça restera entre Nojan et moi ;)

En somme, j’ai adoré ce roman, aussi difficile à lire soit-il. Il l’était pour moi parce que mon histoire est encore une plaie à vif, qui ressemble à celle de ce héros déchu. Peut-être sera-t-elle différente pour vous. Mais ce roman a quelque chose de beau et de magique parce qu’il est empreint d’espoir, de cet espoir qui nous donne une raison de nous lever le matin et de continuer à respirer coûte que coûte.

Un commentaire sur « Pour me sauver de Kalypso Caldin »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s