Celle du milieu de Kirsty Applebaum

couv45761082

 

Auteure : Kirsty Applebaum

Editeur : Flammarion

Nombre de pages : 324

Prix : 14€

Genre : Jeunesse, Dystopie

 

 

 

Résumé RetV2

 

En 2081, le monde est en guerre. Une communauté a décidé de se couper de ce monde violent. Dans ce village, dirigé par la maire Anderson, les habitants sont revenus à la vie agricole. Chaque aîné de famille est envoyé à la guerre, loin du village, pour assurer la sécurité de leur famille. Lorsque Maggie rencontre Una, une fille qui vient du monde extérieur et qui est blessée, elle décide de lui venir en aide. Maggie apprend alors que la guerre est finie depuis longtemps…

 

Mon avis VetR 2

 

Je tiens à remercier les Éditions Flammarion pour l’envoi de ce roman !

 

En faisant le compte de tous les livres que j’ai lu jusqu’à présent et des chroniques écrites, je me suis aperçu que je n’avais pas chroniqué ce livre… Même si cela fait plusieurs mois maintenant que je l’ai terminé, il me semble juste pour la maison d’édition qui me l’a envoyé de le chroniquer, même des semaines plus tard.
Ma lecture est un peu loin, je vais vous raconter les souvenirs que j’en ai.

 

Je me souviens avoir adoré ce roman et l’avoir dévoré vraiment rapidement. Si j’en crois mes calculs, je l’ai lu en seulement 2 jours et je suis allée vérifier, je lui ai attribué un 18 sur Livraddict, ce qui est assez rare venant de moi.
Même si de prime abord, j’ai trouvé ce roman assez jeunesse, l’héroïne touchante, sans en faire trop. Elle est jeune et assume son âge et son ignorance. Contrairement aux autres romans jeunesse que j’ai pu lire où l’héroïne, a 13 ans et en parait 18, Maggie reste à sa place, s’autorise à faire des bêtises, à faire les mauvais choix et à avoir peur. Elle n’est pas l’héroïne clichée des romans dystopiques qui vont sauver l’univers et porter le poids du monde sur leurs épaules. C’est un personnage crédible, plein d’empathie et d’enthousiasme.
Elle est comme beaucoup d’enfant qui souhaite grandir trop vite, elle veut être une adulte et avoir une voix. Elle va vite devoir se rendre compte que parfois, tout ne se passe pas comme on le souhaite, mais Maggie est bien décidée à se faire entendre, coûte que coûte.
Elle va aussi découvrir que pour partir en guerre, il faut avoir des alliés et surtout des amis. Elle va pouvoir se reposer sur sa fraîche amitié avec Una, qui est supposée être l’ennemie publique numéro un. Et si les adultes lui mentaient ? Alors à qui se fier et quelle est la vérité ?

 

Je ne me suis pas ennuyé une seconde. Les actions s’enchaînent à une vitesse folle et chaque rebondissement apportait un nouveau souffle à l’histoire. La fin m’a d’ailleurs prise par surprise. Je ne m’attendais pas à un tel retournement. J’aurais peut-être pu le voir venir, mais j’avoue avoir été tellement prise par l’histoire que je me suis fait avoir par l’auteure. Je ne me suis douté de rien et au final, je me suis fait berner !

 

Je vous ai dit tout ce dont je me souvenais… Je suis désolée de ne pas pouvoir vous faire une chronique plus détaillée, mais ma lecture est trop loin et je n’ai malheureusement pas le temps de le lire une seconde fois.
Je sais avoir longuement parlé de ce roman sur Instagram et j’espère vous avoir donné envie de le lire à ce moment-là, sinon j’espère que cette chronique, bien que peu descriptive, aura fini de vous convaincre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s