Rosewood Chronicles, tome 1 : Princesse incognito de Connie Glynn

IMG_2862

 

 

Auteure : Connie Glynn

Editeur : Casterman

Nombre de pages : 528

Prix : 16,90€

Genre : Jeunesse, Fantastique

 

 

 

Résumé RetV2

 

Lottie Pumpkin, jeune fille d’origine modeste, rêve de devenir une princesse. Grâce à une bourse, elle va réaliser son vœu et intégrer la prestigieuse école de Rosewood.
Ellie Wolf, princesse de Maradova, rêve, elle, de passer inaperçue. Elle aussi a hâte de rejoindre Rosewood… mais pour échapper à ses devoirs royaux.
Quand le hasard place Lottie et Ellie dans le même dortoir, c’est l’occasion idéale pour réaliser leur souhait le plus cher… en échangeant leurs identités.
Mais à Rosewood, si tout semble merveilleux en apparence, chaque jour est un piège et chaque recoin dissimule un ennemi…

 

Mon avis VetR 2

 

Un  grand merci à Casterman Jeunesse pour l’envoi de ce roman !

 

Je clame sur tous les toits depuis des semaines que je suis en panne de lecture … À force de lire encore et encore (et souvent les mêmes choses), je suis arrivée à saturation. Aujourd’hui, j’annonce au monde entier que ce n’est plus le cas ! Cela faisait des semaines que je n’avais pas terminé le moindre livre … je commençais vraiment à désespérer !
Si ça ne tenait qu’à moi, je n’aurais pas misé une cacahouète sur un livre jeunesse pour me tirer de cette mauvaise passe. Mais pourtant, Princesse Incognito a réussi à cet exploit, me botter les fesses et surtout me transmettre cette petite dose de courage et de curiosité suffisante pour ne plus être capable de lâcher ce roman !

Quand l’envie de lire n’est plus présente, je laisse faire le temps, ou j’attends le livre-miracle qui soignera mon « mal de lecture ». Avec ce roman, c’était comme une évidence, un petit bonbon sucré qui rend accro, l’oasis tant attendue au milieu du désert. Tout m’est revenu en une fraction de seconde, après seulement quelques pages. Ce livre, c’est mon « roman médicament » et aussi mon dernier coup de cœur depuis des mois ! Je ne suis pas près d’oublier ce petit rayon de soleil qui a illuminé mes journées bien sombres.

Dans cette histoire, on fait la connaissance d’Ellie, une jeune princesse maradovienne qui refuse catégoriquement d’accepter son rôle. D’un autre côté, on rencontre Lottie, une jeune fille, orpheline de mère, issue d’un milieu modeste qui ne rêve que de conte de fées. Alors qu’elles ne se connaissent pas, elles vont tout faire pour intégrer l’école de leur rêve : la prestigieuse Rosewood Academy. Pendant un an, elles vont devoir partager leur chambre. Même si au début, leur relation ne part pas sous les meilleurs auspices, les deux filles vont vite se rendre compte que par-delà l’amitié se cache peut-être quelque chose d’encore plus fort. Sous la menace, cette connexion pourrait bien leur sauver la vie !

Je dois avouer que j’ai eu un peu d’appréhension avant de commencer ma lecture. J’ai eu peur, pour rien, de plein de choses qui ne se sont jamais réalisées. C’est toujours difficile de commencer un livre jeunesse parce qu’on ne sait pas sur quel type de personnages on va tomber. Il ne faut pas qu’ils soient trop jeunes, ni trop immatures, mais il ne faut pas non plus qu’ils soient trop adultes au risque de ne plus être crédibles. Ce n’est vraiment pas évident de trouver le juste-milieu, le mélange parfait de candeur et de maturité pour donner un personnage fort, attachant et réaliste. Je dois dire que j’ai été bluffée par Lottie et Ellie. Elles sont totalement différentes l’une de l’autre, mais extrêmement complémentaires. La folie de l’une combat à la perfection le sérieux de l’autre. L’une est débrouillarde l’autre déterminée. Lottie est sage et disciplinée alors qu’à l’opposé, Ellie est volage et indomptable. Elles sont la combinaison rêvée d’un duo amical qui fonctionne à la perfection !

J’appréhendais également l’histoire. J’avais peur de tomber sur un roman cliché ou « déjà vu » qui ne soit qu’un remake de « A nous quatre », le film que j’ai le plus vu étant enfant. Rien de tout ce que j’avais pu prévoir ne s’est produit dans ce roman. L’auteure m’a mené en bateau de bout en bout. Rien n’était prévisible ou évident. Jusqu’à la dernière page, je ne savais pas de quoi la suite allait être faite. C’était agréable de se laisser entièrement porter, d’échafauder des théories toutes plus farfelues les unes que les autres et d’avoir tort sur toute la ligne. Je pense que si j’avais réussi à tout deviner, il n’y aurait plus eu d’intrigue et le charme aurait été rompu. Grâce (ou à cause) de ma naïveté, j’ai adoré ce roman du début à la fin. Les personnages m’ont touché, l’histoire m’a surprise et la fin m’a carrément laissé sur le carreau !
Pour moi, ce roman a totalement sa place dans la cour des grands ! C’est un roman jeunesse comme j’en ai peu lu, digne des plus grands Young Adult, qui mêlent histoires amitiés, intrigues et rebondissements, avec des personnages cohérents, bien construits et réalistes et une morale capable de tirer les larmes !

C’était un bonheur de naviguer au cœur de mots de l’auteure. Je me suis laissé porter par sa plume et sans m’en rendre compte, je me suis retrouvée plongée au plein cœur du monde enchanté de Rosewood. J’étais dans le pays des rêves d’Ellie et Lottie (où tout n’est peut-être pas si merveilleux) et j’aurais payé cher pour pouvoir m’asseoir à leur table. La plume de l’auteure est fluide, addictive et terriblement sensible. On ressent sa passion à fleur de peau, son émotion et la frénésie de ses mots qu’elle couche sur le papier pour nous ravir les yeux, le cœur et l’imagination !

Cette lecture est l’une des meilleures que j’ai eues cette année et j’ai vraiment hâte de pouvoir lire le second tome qui promet des aventures tout aussi rocambolesques. 2020 arrive bientôt s’il te plaît, je ne veux pas perdre de vue mes deux princesses préférées ! Peut-être qu’on aura droit à une histoire d’amour en prime ?! J’ai tellement hâte !

Je n’ai qu’une seule chose à vous dire, ne vous laissez pas influencer par le côté jeunesse, par le côté échange d’identité, par tout ce qu’on aura pu vous dire. Il n’y a rien de comparable à ce livre, si ce n’est une histoire d’amitié indéfectible dont on a tous rêvé étant enfant !

Un commentaire sur « Rosewood Chronicles, tome 1 : Princesse incognito de Connie Glynn »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s