Briar University : The Chase Tome 1 d’Elle Kennedy

IMG_5643

Auteure : Elle Kennedy

Editeur : Hugo Roman

Collection : New Romance

Nombre de pages : 378

Prix : 17€

Genre : Comédie, Romance, New Adult

 

 

Résumé RetV2

 

On dit que les opposés s’attirent. Et s’il y en a bien une qui est d’accord avec ça, c’est Summer, parce qu’il n’y a aucune raison logique pour qu’elle soit attirée par Colin Fitzgerald. En règle générale, elle n’aime ni les intellos tatoués, ni les jeux vidéo, ni les joueurs de hockey qui pensent qu’elle est volage et superficielle.

De son côté, Fitz n’est pas persuadé que cette fille solaire, sûre d’elle, en un mot magnifique, soit celle qu’il lui faut.

Et pourtant, il va falloir qu’il s’y fasse car… ils sont colocataires !

 

Mon avis VetR 2

 

Je tiens à remercier les Éditions Hugo Roman pour l’envoi de ce livre !

Comme vous le savez peut-être déjà, j’ai écouté (avec Audible) assez récemment les deux derniers tomes de la saga Off Campus (The Score et The Goal) que j’ai littéralement adoré !
J’avais lu les deux premiers tomes il y a pas mal de temps, je pense l’année de leur sortie (2015 pour The Deal et The Mistake) qui ont été deux coups de cœur. J’ai continué sur une bonne lancée cette année avec les lectures audios ! J’adore cette saga, pleine d’humour, de romantisme, de testostérones, en veux-tu en voilà et de pleins de petites autres choses qui font de cette saga une merveille.
Quand j’ai entendu que l’auteure avait écrit un spin-off, j’ai eu deux réactions : « c’est géniiiiiiiiiiiiiial » et « j’espère qu’ils vont être aussi bons que les premiers ». C’est binaire : ça passe ou ça casse. J’ai envie de pleurer en vous écrivant ces mots, mais, pour moi, c’est un loupé, ça a très largement cassé…

 

Dans cette histoire, on fait la connaissance de Summer, la sœur de Dean (tome 3 d’Off Campus) qui suite à son expulsion de Brown, se retrouve à faire ses études à Briar. Après avoir fait le tour des sororités qui l’ont toutes refusées parce qu’elles ont eu vent des raisons de sa précédente expulsion, Summer se retrouve littéralement à la rue. Elle fait alors appel à son frère ainé qui arrive à lui dégoter une place dans son ancienne maison, en collocation avec trois joueurs de hockey. Elle se retrouve donc à devoir vivre avec son ancien crush, Fitz et avec celui qu’elle récemment embrassé. La situation est un peu embarrassante pour Summer, mais puisqu’elle n’a plus de toit au-dessus de la tête, elle n’a plus vraiment le choix.
Entre elle et ses trois colocataires, c’est un peu la guerre, mais ils arrivent tous à cohabiter (à peu près), mais elle ne s’attendait pas à ce que son attirance pour celui qui la trouve, je cite « superficielle », soit aussi forte. Mais comment un homme qui vous méprise peut-il vous faire autant d’effet ? Et si cette attirance était réciproque ? Il n’y a qu’une seule façon de le savoir !

 

Dès les premières pages, j’ai eu beaucoup de mal avec Summer. Comme le dit si bien Fitz, elle est assez immature, totalement superficielle et carrément imbuvable. Son pseudo-féminisme m’a plus énervé qu’autre chose, parce qu’elle l’utilise à mauvais escient. Elle est le stéréotype même de la petite fille à problèmes que ses parents ont pourrie-gâtée pour combler ses petits soucis scolaires… Résultat, elle en devient égoïste, puérile et lunatique. Le combo gagnant pour une lecture réussie, si vous voulez mon avis !

Heureusement que Fitz était là pour rehausser le niveau. Il est ce genre de mec calme, discret, qui ne supporte pas attirer l’attention. Il ne dit pas un mot plus haut que l’autre, il est intelligent et réfléchit, sans en faire trop. En somme, il est absolument adorable. Il est sportif, beau comme un dieu et mature et serein en toutes circonstances, qui ne voudrait pas d’un homme pareil ? En tout cas, moi, je prends !

Leur relation n’est pas des plus commune. Ils s’ignorent, puis s’évitent, puis se gravitent autour, puis se délaissent, se collent, s’aiment, se détestent, s’en veulent, se quittent, s’adorent et finalement restent ensemble. Leur relation, ce sont les montagnes russes, jamais tranquilles, avec des hauts et des bas (beaucoup de bas) et qui au final, vous donne un peu le tournis.

 

Malheureusement, dans ce tome, je n’ai pas retrouvé l’atmosphère que j’avais adorée dans la saga principale, ce n’est pas aussi drôle, ni aussi attachant, les personnages ne sont pas aussi adorables. Il me manquait quelque chose pour pouvoir m’attacher à eux comme il se doit. Je suis un peu restée en surface (sûrement à cause du comportement de Summer que j’ai eu beaucoup de mal à supporter), quoi qu’il en soi, ce n’était pas une bonne lecture pour moi.
J’espère que le second tome de ce spin-off (sur un personnage qu’on rencontre dans Briar tome 1) sera un peu meilleur, l’héroïne promet des aventures rocambolesques.

 

Plus je réfléchis plus je me dis que ce que j’ai aimé dans Off Campus, c’est qu’ils sont tournés vers le point de vue des hommes, ce qui change drastiquement de la littérature romance habituelle. Les hommes sont un peu plus brutes de décoffrage donc c’est beaucoup plus dépaysant pour le lecteur. Avec Briar, j’ai vraiment eu l’impression de lire une romance comme il y en a tant, avec un personnage féminin qui n’en fait qu’à sa tête et qui se prend pour la reine du monde. Rien de très excitant. Ce qui était hors du commun devient banal et c’est vraiment dommage…

 

Je sais que beaucoup de lectrices ont aimé ce roman, pour les sujets qu’il aborde (et qui pour moi ne sont pas assez approfondis : les difficultés scolaires et le harcèlement sexuel) et pour les personnages de la saga principale que l’on aperçoit de temps en temps. Donnez peut-être une chance à Summer de vous casser un peu les pieds, elle est très attachiante !

2 commentaires sur « Briar University : The Chase Tome 1 d’Elle Kennedy »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s