Comment mon été est parti en fumée de Jennifer Salvato doktorski

IMG_2863

 

Auteure : Jennifer Salvato doktorski

Editeur : Hugo Roman

Collection : New Way

Nombre de pages : 304

Prix : 17€

Genre : Young Adult

 

 

 

Résumé RetV2

 

Rosie a toujours été impulsive. Mais sûrement pas au point de mettre le feu à la voiture de Joey, son ex qu’elle a surpris en train de la tromper. Ça non, jamais ! Ni d’appeler ce traître toutes les dix minutes pour lui expliquer ce qu’elle pense de lui…

En tout cas, la voilà qui écope d’une ordonnance restrictive qui l’empêche d’approcher Joey à moins de cinquante mètres. Alors, quand son ami Matty annonce à ses parents qu’il part pour l’été en road-trip avec deux copains, ils ont la bonne idée de l’incruster dans l’aventure, histoire de l’éloigner un peu.

L’enfer ! Au début, Rosie n’a qu’une idée en tête : s’enfuir illico, faire du stop et rentrer scruter le moindre des mouvements de Joey. Mais l’air de la route, les expériences inédites et les nouveaux amis lui font vite voir la vie sous d’autres horizons…

Mon avis VetR 2

 

Je tiens à remercier les Éditions Hugo Roman pour l’envoi de ce livre !

 

Entre mes partiels et l’attente de mes résultats, j’ai pris pas mal de retard dans mes chroniques et surtout dans mes lectures, alors attendez-vous à ce que je rattrape le temps perdu dans les prochains jours.

Dernièrement, je me suis attaquée à un road trip qui promettait une histoire toute douce et parfaite pour l’été. Mais je me suis vite aperçue que ce roman n’avait rien de tout doux. J’ai eu beaucoup de difficultés à le lire parce que l’héroïne est mon exact opposé, entêtée, fougueuse et franchement mal élevée …

 

Dans cette histoire, on fait la connaissance de Rosie, une ado encore au lycée. Après avoir enchaîner les pires erreurs (sortir avec le mauvais garçon, l’aimer à la folie, brûler sa voiture quand il l’a quitté pour une autre), elle se retrouve la veille des vacances avec une ordonnance restrictive et une date d’audience pour passer devant le juge. La seule solution équitable pour la tenir à l’écart de son ex est de l’envoyer à l’autre bout du pays, pour un road trip de 7 jours supposé lui remettre les idées en place. Peut-être qu’en chemin, elle trouvera une raison de s’assagir et d’oublier son ex…

 

Autant vous dire que même avec ce petit résumé, je trouve certaines choses à redire. Déjà, Rosie est incapable d’être assez mature et de comprendre qu’une ordonnance restrictive, c’est grave. Mais non, elle fonce tête baissée et sans réfléchir et fait tout pour revoir celui qui l’a quitté. J’ai eu envie de la gifler pour son manque de jugeote.
Ensuite, le road trip. Comment ça peut-être une bonne idée d’envoyer une fille pas encore majeure sur les routes pendant sept jours alors qu’elle a commis un délit ? C’est quel genre de punition ça ?
Et le pire dans tout ça, c’est que même à des centaines de kilomètres de chez elle, de son ex et de ses problèmes, Rosie trouve tout de même le moyen de faire sa princesse, de râler, de penser à son ex toutes les trente secondes et de tomber amoureuse en même temps d’un de ses compagnons de route. Où est la logique dans tout ça ?

 

Je suis pourtant du genre à adorer les histoires YA de road trip, j’en ai lu pleins, mais ces livres avaient tous un minimum de maturité et de cohérence. Avec « Comment mon été est parti en fumée » j’ai vraiment eu l’impression de lire le journal intime d’une fille de 13 ans, capricieuse et immature.
Je m’attendais à une belle histoire, de magnifiques paysages de vacances, de belles rencontres et surtout à une belle reconstruction qui fait grandir, mais je n’ai eu droit à rien de tout ça…

Au final, Rosie ne retient aucune leçon de ses erreurs et pire encore, elle recommence les mêmes, alors qu’elle sait pertinemment que c’est une erreur et pourtant, elle les fait quand même.
À l’heure actuelle, je dois peut-être trop âgée pour lire ce genre de roman. Je ne dis pas qu’il est mauvais, mais l’héroïne et moi, on est sur des pentes totalement différentes et je ne peux juste pas tolérer son comportement et apprécier ma lecture …

 

Je pense que ce livre est parfait pour les jeunes ados, avec un fond de bêtise comme on en a tous fait, une héroïne a la langue bien pendue et un road trip au plein cœur des États-Unis.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s