The Shakespeare sisters – Les promesses de l’été – Tome 1 de Carrie Elks

Processed with VSCO with hb1 preset

 

Auteure : Carrie Elks

Editeur : Hugo Roman

Collection : New Romance

Nombre de pages : 368

Prix : 17€

Genre : Romance, New Adult

 

 

 

Résumé RetV2

 

Dans le cadre idyllique d’une villa au bord du lac de Côme, Cesca, la benjamine de la fratrie aura à affronter le temps d’un été, son ennemi juré ! L’été risque d’être brûlant.
Cesca Shakespeare peine à garder son job, son appartement, et végète à Londres, six années après que sa pièce de théâtre, promise à un grand succès, a été subitement déprogrammée.
Elle pense avoir touché le fond lorsque son parrain lui offre de passer l’été dans le cadre idyllique d’une villa en Italie, pour l’inciter à se remettre à écrire. À contrecoeur, elle accepte et découvre, trop tard, que la maison appartient à son ennemi juré, Sam Carlton, le responsable de sa chute.

Sam Carlton, l’idole hollywoodienne, voit son nom traîné dans la boue par la presse à scandale et n’a plus qu’une idée en tête : se cacher. De sa famille, de ses fans… et, plus que tout, de l’homme qu’il est devenu. Il se réfugie pour la période estivale, dans la maison familiale inoccupée, au bord de lac de Côme. Sauf qu’à son arrivée, la résidence n’est pas aussi vide qu’il l’espérait..
Au cours de cet été torride, Cesca et Sam doivent affronter leur passé. Leur amitié, d’abord hésitante, évolue rapidement vers une vive attirance, puis bascule dans une aventure brûlante. S’agit-il d’une idylle aussi courte qu’un été, ou leur amour sera-t-il assez fort pour résister à toutes les tempêtes ?

Mon avis VetR 2

 

Je tiens à remercier les Éditions Hugo Roman pour l’envoi de ce livre !

 

À première vue, ce roman contient tous les ingrédients pour une romance réussie. Une ambiance légère, un cadre idyllique sur un air de vacances, une vieille rancœur entre deux personnages un peu loufoques, mais attachants et une belle histoire de sentiments.
Pourtant, il me manquait un petit quelque chose pour que cette simple histoire se transforme en une grande histoire d’amour…

 

Dans cette histoire, on fait la connaissance de Cesca, une jeune londonienne un peu pommée qui est incapable de garder un travail plus d’une semaine. Cadette d’une fratrie de quatre filles, elle a un peu de mal à trouver sa place. Son parrain va alors lui proposer l’impossible : passer deux mois au bord du lac de Côme, en Italie, loin de tout, pour garder la maison d’un couple d’amis. Cesca saute alors sur l’occasion de se retrouver seule, loin du monde, pour pouvoir se reconnecter avec elle-même. Mais c’était sans compter sur l’apparition de celui qui a fait de sa vie un enfer, la raison de son manque de stabilité. Ils vont se retrouver obligés de cohabiter ensemble pendant un été, le temps qu’ils puissent tous les deux reprendre le cours normal de leur vie. Mais cette cohabitation forcée ne va pas être de tout repos. Surtout que Cesca a beaucoup de choses à rapprocher à Sam. Saura-t-elle lui pardonner ?

 

D’entrée de jeu, j’ai eu un peu de mal avec le style de l’auteure et surtout avec la narration écrite à la troisième. Avec les romances, j’ai pris l’habitude de suivre les personnages qui parlent à la première personne du singulier, ce qui place dans le lecteur directement dans la tête des protagonistes. Dans ce roman, j’ai surtout trouvé que l’auteure mettait de la distance entre le lecteur et les personnages et j’ai eu plus de difficulté à m’attacher à eux et à rentrer dans l’histoire.

 

En parlant de personnages, j’ai eu du mal avec Cesca. D’un certain côté, je la trouve très touchante. Cette fille un peu pommée, bordélique, sans le sou, malmenée par la vie, qui ne sait pas vraiment qui elle est et comment trouver sa place. Pourtant, d’un autre côté, certaines de ses réactions sont disproportionnés, hors de propos ou tout simplement méchantes. Elle a beaucoup de rancœur envers Sam, mais elle est incapable de voir les choses sous un autre angle, de relativiser et même parfois de voir plus loin que le bout de son nez.
Heureusement, au fur et à mesure, elle met un peu d’eau dans son vin, elle mûrit un peu. Mais je trouve qu’au final, elle fait beaucoup de caprices de petite fille. Autant dire que j’ai beaucoup de mal avec ce genre de personnage.

De son côté, Sam n’est pas forcément mieux. Il est une star hollywoodienne connue mondialement qui après une connerie monumentale, essaie d’échapper à la presse people en se réfugiant en Italie, dans la maison de vacances de ses parents. Il est le stéréotype même de la starlette pourrie gâtée. Il est riche, imbu de lui-même, capricieux et vantard. Il attend que tout le monde soit à ses pieds et fasse ses quatre volontés. Il se permet de faire des choses que je trouve totalement déplacées, uniquement parce que selon lui, « il a du talent ». Pour moi, le talent ne devrait pas exclure la bonne éducation.
Dans un sens, ces deux-là font la paire, mais ensemble, leurs réactions ont tout ce qu’il y a de plus énervant.

 

J’ai été spectatrice de leur amour naissant. Bizarrement, j’ai trouvé que dans l’histoire, tout allait trop vite, mais que la cadence mise en place par l’auteure était beaucoup trop lente. Cette constatation un peu bizarre a contribué à mon détachement pendant toute ma lecture.

Cette romance ne m’a pas touchée ni émue. Je pense que je suis passée totalement à côté de cette histoire. La plupart du temps, je me suis même largement ennuyée.
De mon point de vue, ce roman aurait pu être une belle histoire, mais elle a été mal racontée. C’était léger mais malheureusement trop plat.

 

J’espère que les trois prochains tomes (sur les trois autres sœurs) seront un peu plus rythmés avec un peu plus de profondeur tant en ce qui concerne l’histoire que les personnages !
Je croise les doigts. Sinon cette saga va vite se terminer pour moi… Je vous en dirai plus un peu plus tard ! 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s