Training Cooper – Julian de Maloria Cassis

IMG_2836.jpeg

Auteure : Maloria Cassis

Editeur : Hugo Roman

Collection : New Romance

Format : Poche

Nombre de pages : 409

Prix : 7,60€

Genre : Romance, New Adult

 

 

Résumé RetV2

 

Entre haine et amour il n’y a qu’un pas, sauront-ils le franchir ?
Amy est une forte tête qui refuse de se laisser marcher sur les pieds. Face au comportement plus que douteux de l’un de ses collègues, ses convictions lui ont valu de perdre son dernier travail. 
Mais après des mois au chômage, Amy a besoin d’un job à tout prix. Lorsqu’elle entend parler d’un poste de secrétaire dans une salle de sport, elle saute sur l’occasion. 
Julian, le propriétaire aussi sexy qu’exécrable, refuse de l’embaucher car elle  » ne correspond pas au profil « . C’est mal connaître Amy… Elle ne lui laissera pas d’autre choix que de l’embaucher, il lui fera vivre un enfer pour qu’elle démissionne. 
Dans une ambiance électrique, Amy et Julian commencent à se lancer des défis. Mais ils pourraient vite se retrouver pris à leur propre jeu. 
L’un et l’autre parviendront-ils à mettre leur fierté de côté et à écouter ce que leurs coeurs murmurent ?

Mon avis VetR 2

 

Je tiens à remercier les Éditions Hugo Roman pour l’envoi de ce livre !

 

Je suis partisane du fait que pour pouvoir apprécier les bons moments de la vie, il faut savoir en vivre de mauvais. C’est quand on a vécu une déception qu’on est capable de pouvoir se délecter des réussites. Il faut toujours un point de comparaison. Je peux me tromper, bien entendu, mais c’est ma façon de penser.
Avec les romans, je considère que c’est la même chose. Il faut lire des romans « moins bons » pour pouvoir apprécier les coups de cœur. Malheureusement cette lecture n’a pas été une réussite pour moi. Je ne dis absolument pas qu’elle est mauvaise, on est bien d’accord, je dis simplement que sa magie n’a pas opéré sur moi …

 

Dans cette histoire, on fait la connaissance d’Amy, une femme forte et indépendante, qui après avoir été rudement traitée dans son ancien boulot, décide de démissionner. Après plusieurs mois de recherche infructueuse pour trouver un nouveau travail, sa sœur la rencarde sur une piste envisageable. Amy ne sait pas où elle va, ni avec qui elle va passer un entretien, mais elle est déterminée à travailler. Quelle ne fut pas sa déception lorsqu’elle arrive devant une salle de sport, elle qui est essoufflée quand elle doit parcourir quelques mètres pour retrouver sa voiture. Elle rencontre alors Julian, le gérant de la salle, un homme immense, musclé à l’extrême et pleins de tatouages. Il est à l’image d’Amy, une forte tête qui ne mâche pas ses mots. On peut dire que leur première rencontre est désastreuse et éclectique. Ils se volent dans les plumes et s’énervent l’un contre l’autre. Sans l’apparition miraculeuse de Calvin, le frère de Julian, Amy n’aurait jamais eu le poste. Cette collaboration entre eux deux va faire des étincelles et ils risquent tous les deux d’y perdre des plumes. Comment vont-ils réussir à se supporter ? Mais si l’attirance était trop forte …

 

Le résumé m’a tout de suite interpelé. J’aime les romans avec des personnages féminins au caractère fort, qui sont indépendantes et qui ont du répondant. Pourtant, dans ce roman, toutes ces caractéristiques sont poussées à l’extrême et résultat, Amy manque de crédibilité. Elle sait tout sur tout et se comporte comme si elle avait tou vu … Dans son ancien boulot, elle était assistante juridique et se retrouve maintenant à l’accueil d’une salle de sport. Je ne critique absolument pas ces deux métiers. Seulement Amy se comporte comme si elle dirigeait le monde en grande avocate. Elle essaie de se donner un genre qu’elle n’a pas devant Julian. Pour moi, une fille ne devrait pas avoir à tricher pour se donner de l’importance devant un homme. Rester soi-même est (je pense) primordial. Ce qu’Amy ne fait pas. Elle est cassante, parfois blessante. Elle ne reste pas à sa place, elle fouille partout, se permet des réflexions hors de propos. En somme, elle est le féminisme poussé à l’extrême, dans ses plus mauvais comportements. Je n’ai pas du tout aimé son personnage.

En ce qui concerne Julian, je suis plus mitigée. Lui aussi à une grande gueule (excusez cette expression). Lui aussi se permet des réflexions déplacées et blessantes. Il se permet de faire des comparaisons hasardeuses et inutiles. Mais pourtant, il a au fond de lui, une blessure plus profonde et un grand manque de confiance qu’il essaie de tromper en faisant de la muscu. Il est un peu plus en nuances et m’apparait un peu plus comme un homme, avec ses faiblesses. Il est beaucoup plus crédible qu’Amy.
Tous les deux essaient de cacher sous leurs invectives leur profond désir l’un pour l’autre. Mais l’amour ne devrait pas passer par la guerre. Ils font leur show et je refuse d’être leur témoin.

Quand je lis un livre, je veux pouvoir me sentir comme un personnage important à l’histoire, je veux y avoir ma place. Je déteste me sentir comme un voyeur qui n’est là que pour épier. Dans cette romance, j’ai eu l’impression de ne pas prendre part à l’histoire, d’être uniquement là pour être le témoin de moralité d’une relation destructrice. En somme, malheureusement, je n’ai pas apprécié ce roman …

 

La plume de l’auteure est pourtant tout bien comme il faut. Elle est nette et sans fioriture. Mais je ne l’ai pas trouvé addictive. En réalité j’en veux à l’auteure de m’avoir laissé de côté et d’avoir créé des personnages aussi clivants auxquels je n’ai pas pu m’attacher.
Leur histoire est belle mais elle n’a pas réussi à me toucher. La romance est venue trop vite, sans prévenir. Ils sont passés de l’attirance à l’amour qui dur toujours sans préavis. Je ne suis décidément pas une grande fan de cette histoire …

 

Je serai surement un peu plus convaincue avec le second tome. Je vais lui laisser une chance, je serai peut-être surprise.
Comme d’habitude, mon avis est très personnel et purement subjectif. N’hésitez pas à vous faire votre propre avis. Je sais que beaucoup d’autres bloggeuses ont eu un coup de cœur pour ce roman ! Comme quoi, chaque ressenti est différent. Ne vous limitez pas à un avis négatif pour vous faire le vôtre, vous risqueriez de passer à côté d’une belle découverte, en tout cas, je l’espère pour vous !

IMG_2836.jpeg

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s