La cité du ciel de Emy Ewing

Processed with VSCO with hb1 preset

 

Auteure : Amy Ewing

Editeur : Robert Laffont

Collection : Collection R

Nombre de pages : 450

Prix : 18,90€

Genre : Dystopie

 

 

 

Résumé RetV2

 

Dans trois jours, Sera Lighthaven procédera au plus grand acte de foi qu’une Céruléenne puisse accomplir, annonça la grande prêtresse. Elle plongera du promontoire situé dans les jardins Nocturnes et répandra son sang pour rompre le cordon. Elle sera honorée et chérie par nous toutes tandis que nous voyagerons vers notre nouvelle destination.  »
Sera se sentait comme engourdie. Son cerveau refusait de faire le lien avec ce qu’elle venait d’entendre, comme si la grande prêtresse parlait de quelqu’un d’autre.
Nous sommes les Céruléennes, notre sang est magique.
Ces mots prirent un sens nouveau et absolument terrifiant à ses oreilles. Son sang allait causer sa mort…

Mon avis VetR 2

 

Je tiens à remercier la Collection R pour l’envoi de ce roman !

 

Il est de notoriété publique que j’adore cette maison d’édition ! A chaque livre, je sors de ma zone de confort de la romance et je me laisse emporter dans un univers totalement différent, mais qui arrive à chaque fois à me ravir !
Cette fois-ci avec « La cité du ciel » j’ai été transportée dans un autre monde, dans une autre galaxie, vers un nouveau peuple, dans une histoire hors du commun. Même si tout n’a pas été rose, j’ai vécu en suspension hors du temps pendant toute la durée du roman ! Au final, j’attends la sortie du second tome avec beaucoup d’impatience, j’ai hâte de connaitre la suite des aventures de mes petits héros hors normes !
Je vais essayer de vous faire un résumé assez court pour ne pas trop vous spoiler, mais l’univers est tellement nouveau et complexe que j’espère pouvoir y arriver de façon à ce que vous compreniez tous.

 

Dans cette histoire, on fait la connaissance de la cité du ciel ou vivent en communauté les Céruléennes au sang magique. Sur cette petite planète vivent des femmes d’un autre genre. Elles vivent de ce qu’elles produisent mais également grâce à un cordon relié à une autre planète qui leur sert de mère nourricière. Sera est une jeune Céruléenne, un peu tête en l’air, un peu fantasque, un peu hors du moule et avec des rêves pleins la tête.
Sera va être choisi par la grande prêtresse pour accomplir un rituel ancestral : rompre le cordon de leur planète pour qu’elle aille s’ancrer sur une nouvelle. Ce grand saut va provoquer la mort de Sera.
Dans autre côté, Kaolin est la planète à laquelle est reliée à la cité du ciel. Sur cette planète restée en 1800, les femmes n’ont pas voix au chapitre et les hommes ont pris le contrôle. Agnès et Léo sont issues d’une famille fortunée et ils sont la clef.

 

Même si j’ai la trilogie complète de « Le joyau » dans ma PAL, c’est le tout premier livre de Emy Ewing que j’ai lu et sincèrement je ne suis absolument pas déçue ! Cette expérience m’a même donné envie de découvrir sa plume dans ses autres romans.
Avec cette histoire, l’auteure a vraiment frappé fort ! Elle a créé de toute pièce un univers extrêmement abouti avec des personnages différents, calqué sur rien, tant dans leur physique, leur histoire ou leur personnalité. J’envie la capacité de certains auteurs à pouvoir créer un monde à partir du rien, juste avec la force de leur imagination !
Grâce à ses mots, je n’ai eu aucun mal à m’imaginer chaque décor unique, les couleurs qui ne ressemblent à rien de connu, les senteurs merveilleuses encore irrévélées. Je me suis laissée emporter dans son monde, avec les céruléennes et à l’image de leur sang, ma lecture est devenue magique !

 

Pourtant, au début, c’était assez mal parti … J’ai réellement adoré la première partie qui se passe à la citée du ciel. J’ai adoré chacune des pages sans distinction, j’ai voyagé à travers un nouveau monde et j’ai adoré cette sensation. Mais dès que j’ai posé un pied à Kaolin, pendant la deuxième partie du roman, tout a volé en éclat. Si le personnage d’Agnès est simple, intelligente, vive d’esprit, passionnée mais surtout aimante, son frère Léo est son égal opposé. J’ai détesté son personnage qui ne cherche que la reconnaissance de son ordure de père. J’ai détesté chaque chapitre de son point de vue à lui. J’ai bien failli arrêter ma lecture parce que je ne le supportais pas.
Au fil de temps, il a commencé à changer, à prendre conscience de certaines choses, à murir et à sortir du giron de son père. Il a vu le vrai visage de celui qu’il a toujours adulé et Léo a détesté ce qu’il a vu. Heureusement que ce changement dans son caractère et sa personnalité a eu lieu tout de même assez tôt, parce que je n’aurais pas supporté tout un livre avec son ancien lui.
Sera quant à elle est une vraie battante. Elle a la tête sur les épaules, ne se laisse pas intimider facilement et surtout a tout d’une guerrière. J’ai adoré son personnage pour sa combativité, sa loyauté et surtout pour toute la compassion qu’elle distille au fil des pages.

 

Même si j’ai préféré les passages au sein de la cité du ciel, les passages sur Kaolin étaient nécessaires pour l’histoire, pour qu’on se rende compte de tous les travers entre leur planète et celle des autres.
J’ai trouvé certains passages un peu trop lents, surtout ceux a Kaolin (mais là je me répète), je me suis parfois un peu ennuyée. Mais les derniers chapitres sont passés à une vitesse folle. J’étais plongée au cœur de l’action et rien n’y personne n’aurait pu m’empêcher de terminer ma lecture. Je retenais ma respiration et je ne suis pas vraiment certaine de l’avoir relâché. J’ai laissé les personnages à un tournent, alors qu’ils allaient au-devant des ennuis, au péril de leur vie, à la conquête de la vérité et de leur liberté. Voilà pourquoi le tome deux est absolument nécessaire !

 

Don malgré quelques petits couacs, j’ai vraiment beaucoup aimé cette histoire qui n’a rien à voir avec tout ce que j’ai lu auparavant !
Si vous avez envie de vous en mettre pleins les yeux avec des personnages hauts en couleurs, des décors absolument renversants et une histoire incomparable et anticonformiste, alors sautez sur l’occasion de lire ce roman, vous ne serez pas déçu !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s