Tom Clancy’s : The Division – Rémission de JD Morvan et The Tribe

9782918771692-200x303-1

Auteurs : D Morvan et The Tribe

Editeur : Les deux royaumes

Nombres de pages : 55

Prix : 14,95€

Genre : Bande dessinée, Guerre

 

 

 

Résumé RetG2

 

Bruce est un Agent de la Division qui a été activé suite à la propagation du virus à Washington. Le jour où Michael, un ami d’enfance, lui demande de le sauver d’une prise d’otages orchestrée par la faction des Hyènes, Bruce est bien loin de s’imaginer que commence pour lui une chasse à l’homme sur les traces de John, un autre ami de jeunesse membre des Hyènes, et qui fera éclater au grand jour la vérité sur un souvenir les liant tous les trois.

 

Mon avis GetR2

 

Je tiens à remercier les Éditions Les deux royaumes pour l’envoi de cette bande dessinée !

 

Moi qui n’ai lu toute ma vie que des BD pour enfants ou pour adolescents, c’est la toute première fois que j’ai entre les mains une bande dessinée aussi aboutie, avec des illustrations d’un autre niveau, dans une version beaucoup plus adulte et non censurée ! Et même si je ne savais pas à quoi m’attendre, j’ai adoré !

Pour la petite histoire, j’ai été contactée récemment par Ubisoft pour recevoir leurs nouvelles BD. Ils ont déjà publié plusieurs ouvrages tirés des personnages de leurs jeux vidéo et les ont adaptés en BD : Assasin’s Creed, Lapins Crétins, Watch Dog et maintenant Tom Clancy’s : The Division.
Tous leurs personnages sont issus de leurs jeux vidéo mais chaque BD est une création originale. C’est ce qui m’a plu dans cette proposition. Je connais leurs jeux vidéo mais j’avais vraiment envie de voir comment la maison d’édition pouvaient les transformer et créer quelque chose de nouveau et d’original !

 

Dans cette histoire, le monde actuel a explosé et un virus s’est rependu et a semé le chaos. Lors de la propagation du virus, la Division, une unité d’élites composée d’Agents civils dormants a été activée pour sauver les derniers survivants.
Bruce est un agent de la Division et tout commence le jour où il reçoit un message de Micheal, son ami d’enfance, qui s’est fait kidnapper par les Hyènes, une faction terroriste qui compte sur le virus pour prendre les commandes du monde. En partant à la rescousse de Micheal, John, un autre de ses amis venant de son passé, refait surface, mais Bruce était loin de se douter qu’il appartenait aux Hyènes et qu’il mettrait tout en œuvre pour faire éclater une vérité bien enfouie remontant à leur enfance. Tout pourrait changer, et surement pas pour le meilleur.

 

J’avoue que j’ai eu un peu de mal à vous faire un résumé complet sans trop vous en dire mais sans rien vous cacher non plus. Cette histoire n’est pas difficile à comprendre, mais chaque personnage est important pour le dénouement !
L’histoire tourne autour d’un personnage, non présent dans ce résumé. Il n’est pas un personnage à part entière mais pourtant, la vie des trois autres tournent autour de lui. C’est ce que j’ai trouvé vraiment très intéressant dans cette BD, c’est le fait de relier les personnages à quelqu’un qui n’est matériellement pas présent et d’en faire un personnage presque principal. La notion d’amitié est très forte est c’est l’espèce de fil rouge qui va lier tous les personnages au sein de ce chaos. J’ai d’autant plus apprécié le fait que les personnages ne se laissent pas dominer par leur peur ou leurs instincts mais prennent des décisions éthiques et morales malgré le chaos ambiant.

Le final m’a laissé totalement sur le carreau ! Je ne m’attendais pas à un tel rebondissement … Surtout, je ne m’attendais pas à ce que tout se termine aussi vite ! J’étais tellement prise par l’histoire que je tournais les pages sans vraiment m’en rendre compte et quand la dernière est arrivée, j’ai regretté que cette BD ne fasse pas 50 pages de plus. J’ai hâte que le second tome sorte pour me replonger dans cette histoire post-apocalyptique !!!

 

J’ai beaucoup apprécié les dessins, qui (pour moi qui n’ai pas l’habitude) sortent des sentiers battus. Ils sont très masculins, pas vraiment raffinés mais pourtant très descriptifs. Ils sont aussi non censurés. On est dans un contexte de guerre, la Dvision contre les Hyènes, les balles pleuvent à torrents et le sang jailli de partout et les dessins ne nous épargnent aucune scène sanguinolente. La guerre n’épargne personne, pas même le lecteur. Moi qui ai tendance à rechigner la violence gratuite, dans ce cas-ci, j’ai apprécié cette franchise. Quand il faut se battre tous les jours pour survivre et quand on est à la tête d’une organisation chargée de protéger la vie des civils, rester en vie est le plus important !

Au final, j’ai adoré cette BD beaucoup plus adulte comparé à ce que j’ai l’habitude de lire, à l’histoire plus mature, aux dessins réalistes et aux personnages qui prennent la cape des super-héros ! Je ne peux que vous conseiller cette nouvelle sortie étonnante qui vous conduira dans les bas-fonds de l’univers !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s