Nos vies en l’air de Manon Fargetton

AE578044-3960-4747-B729-1640188C581E

 

 

Auteure : Manon Fargetton

Editeur : Rageot

Nombre de pages : 192

Prix : 15,90€

Genre : Jeunesse, Drame

 

 

 

 

Résumé RetG2

 

Mina et Océan.
Ces deux-là se retrouvent par hasard sur le toit d’un immeuble parisien.
Ils ont choisi le même spot, ce soir, pour en finir. mais leur rencontre bouleverse ce projet : ils décident de s’accorder la nuit dans la ville, ensemble.

Une nuit comme un sursis.
Une nuit où tout peut arriver.
Une nuit rythmée par les défis, les échos du passé et la liberté vibrante de l’inconnu.

Jusqu’à l’aube, qui sera l’heure de la décision…

 

Mon avis GetR2

 

Je tiens à remercier les Editions Rageot pour l’envoi de ce roman !

 

Quand l’auteure elle-même nous a présenté son nouveau roman, j’ai eu quelques appréhensions. Le sujet du suicide est quelque chose d’assez délicat pour moi. Il représente tout ce que j’ai du mal à m’expliquer. Je ne comprends pas vraiment ceux qui veulent se suicider, peut être parce que je n’arrive pas à me mettre à leur place ou surement parce que je sais ô combien la vie est précise. Mais plutôt que de rechigner à lire ce livre, je l’ai pris comme une expérience, un challenge. Je voulais commencer cette histoire sans apriori, mettre mes impressions de côté et partir avec un esprit clair pour essayer de comprendre leur point de vue !
Résultat final, mon avis n’a pas changé mais j’ai trouvé la morale percutante et je suis certaine que ce livre pourra résonner au fin fond du coeur de plein de gens qui sauront, je l’espère, trouver la force de continuer à se battre !

 

Dans cette histoire on fait la connaissance de Mina, assise au bord d’un toit et prête à sauter pour mettre fin à ses jours. Océan fait alors son apparition, lui et sa langue bien pendue, presque comme par miracle sur le toit de Mina. Tous les deux ne se connaissent pas, ne se comprennent pas et surtout ne s’entendent pas. Mais ils ont une chose en commun : ils veulent tous les deux mourir. Sont-ils prêts ?
Avant de prendre LA décision qui va changer leur vie, ils décident de passer leur dernière nuit ensemble et au matin, s’ils n’ont pas changé d’avis, alors ils sauteront, ensemble.
Cette nuit va surement changer leur vie à jamais. Ils ne seront plus jamais les mêmes. Mais cette nuit va-t-elle les empêcher de commettre l’irréparable ? Rien n’est moins sûr …

 

Dès les premières pages, on se prend en pleine figure un souffle de détresse et de désespoir en pleine figure. Le langage cru des deux protagonistes qui ne mâchent pas leurs mots, nous plonge directement au coeur de leurs tourments. L’auteure ne nous cache rien, ne nous épargne pas et ne cherche pas à nous rendre la lecture plus facile. Certaines phrases sont choquantes, percutantes, cinglantes pour nous réveiller face à leur désespoir. Mina et Océan sont chacun sur ce toit pour une raison bien précise mais pour des motifs différents. Ils sont différents mais pourtant au fond, ils se ressemblent, ils ont mal, ils se sentent exclu, mal-aimés, abandonnés mais aussi trahi.

 

Ce que j’ai particulièrement apprécié dans ce roman c’est que l’auteure n’essaie pas de nous aveugler avec des phrases toutes faites sur les côtés merveilleux de la vie. Elle ne nous abreuve pas de discours utopistes, de licornes et de paillettes. Non, la vie est difficile (parfois plus que pour d’autres). Elle ne minimise rien, elle constate. Elle n’émet aucun jugement, elle ne fait que raconter l’histoire de deux adolescents à fleur de peau, qui vivent en mal de vie. Mina et Océan sont justes trop, ils vivent trop intensément, ressentent trop d’émotions, se sentent trop seuls, trop délaissés et sont trop malheureux pour continuer à vivre.
D’un côté, je les comprend, parfois il serait si facile de baisser les bras mais comme je vous le disais, je sais que la vie est précieuse. Mina ne pense pas à ses parents qui l’attendent, inquiets et qui seraient anéantis. Océan ne pense pas à sa famille, à son père, à ses amis. Non, ils ne pensent pas et c’est peut être la seule chose que je pourrais leur reprocher.

 

La plume de Manon Fargetton est juste, dure mais percutante. Ses mots sont capables de raisonner à l’intérieur de chaque lecteur ! J’ai passé un très bon moment et abattre mes barrières m’a fait du bien. Cette lecture n’a pas été facile, pas pour les personnages parce que je les savais être de bonnes mains (celles de Manon) mais pour moi parce que je devais sans cesse me vider l’esprit de tout jugement. J’ai réussi et j’en suis fière, mais ma position n’a pas changé. Manon Fargetton a trouvé la meilleure fin possible et a insufflé en chacun de nous une dose d’espoir indispensable pour continuer à vivre jour après jour !

 

Je ne peux que vous recommander ce livre pour sa belle leçon d’humanité pour sa morale et pour la plume de l’auteure qui nous met une belle claque !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s