Aime-moi, je te fuis de Morgane Moncomble

cvt_aime-moi-je-te-fuis_4252

 

Auteure : Morgane Moncomble

Editeur : Hugo Roman

Collection : New Romance

Nombre de pages : 480

Prix : 17€

Genre : Romance, New Adult

 

 

 

Tout le monde sait que la meilleure façon d’oublier son ex est de s’envoyer en l’air avec un inconnu. Non ? En tout cas, Zoé en est persuadée. Justement, elle trouve l’homme idéal pour le job dans un bar irlandais : un sourire idiot, un corps parfait et un pull de Noël ridicule, que demander de plus ? Zoé l’aurait même rappelé… s’il n’avait pas été le pire coup de sa vie.

C’est décidé, Jason arrête les plans d’un soir. Il aurait dû comprendre le message plus tôt, mais cette nuit avec l’inconnue aux cheveux roses l’a convaincu : plus jamais ! Du moins, jusqu’à ce que l’inconnue en question se révèle être Zoé, la colocataire de son meilleur ami, Loan.

Le souvenir de leur nuit catastrophique les pousse à se détester dès le début. Mais lorsque Zoé vient lui demander de l’aide, Jason lui propose un deal qu’elle ne pourra pas refuser.

 

 

Mon avis VetR 2

 

Je tiens à remercier les Editions Hugo Roman pour l’envoi de ce livre !

 

Il est toujours difficile de commencer un nouveau livre après avoir eu un gros coup de coeur pour le précédent. On compare, on attend que cette lecture nous renverse tout autant, nous chamboule et révolutionne notre vie, on attend en réalité qu’il soit meilleur. Et souvent, on place la barre trop haute. Pour moi, c’était inconscient. Je recherchai désespérément ma dernière lecture dans Zoé et Jason, mais bien entendu je n’ai rien trouvé et au final, j’étais déçue. Je me rends compte que je n’ai pas été capable de faire peau neuve, de passer outre mes lectures précédentes et de prendre celui-ci tel qu’il est, c’est-à-dire absolument fabuleux.

Je ne me voile pas la face, j’ai adoré cette lecture, drôle, touchante et tellement vraie. Mais pourtant, j’en attendais plus. C’était une erreur de ma part, que j’essaierai de ne pas reproduire. Comme on dit, c’est en faisant des erreurs qu’on apprend. Je veux apprendre de celle-ci pour ne pas continuer à vivre autour de ce précédent livre sans être capable de m’ouvrir encore vers de nouveaux horizons (je ne m’appelle pas « le gout du risque » pour rien !).

 

Dans cette histoire, on retrouve ma Zoé préférée, celle du tome 1 « Viens, on s’aime » et de Jason qui n’a rien perdu de son humour (parfois un peu lourd). Ils sont restés les mêmes, fidèles à ce qu’ils étaient. Mais cette fois-ci, ils ne sont plus personnages secondaires. Dans ce tome-ci, le projecteur est directement dirigé sur eux. Ils ne nous cachent plus rien, la vérité sort au jour grand jour, même si elle est dure, blessante et pas très jolie à voir.

Sous ses cheveux roses, Zoé est une jeune femme meurtrie, presque fracassée mais surtout terriblement malmenée par la vie. Jason est tout son contraire, il est beau, riche et sûr de lui, il a eu le genre d’enfance d’orée que tout le monde rêve d’avoir. Mais pourtant, il est celui qui va tomber le premier. Tomber de haut. Tomber amoureux. Tomber dans la dépression. Tomber toujours plus profond jusqu’à ce que Zoé accepte d’être celle qui va le rattraper. Pour Zoé, cette aventure n’est pas de tout repos non plus. Elle va devoir piocher en elle-même le courage de regarder sa vie et sa vérité en face. Même si Jason est là pour lui tenir la main de loin, elle doit faire le chemin de la découverte d’elle-même, seule, même si cela signifie qu’elle doive mettre sa vie en danger. Mais qu’est ce qui est le plus audacieux, accepter son passé ou accepter son amour pour Jason ? Peut-elle avoir les deux ? Rien n’est moins sûr …

 

Cette fois-ci encore, Morgane Moncomble ne m’a pas déçue. Il y a cette candeur et pourtant cette férocité présente dans chacune de ses phrases qui donne au texte et surtout à ses personnages une rage de vaincre impressionnante ! On en ressort comme après une bonne thérapie, rebooster à bloc et prêt à affronter le monde. Je me suis sentie invincible (les Hunger Games me voilà). 

Zoé m’a boulversé. Si elle arrive à survivre, alors j’y arriverai aussi. Je me suis retrouvée dans cette tornade aux cheveux roses. Elle est meurtrie mais pourtant, elle ne baisse pas les bras et continue de se battre envers et contre tout. Je voudrais avoir cette force de caractère, cette combativité à toute épreuve qui me permettrai de faire face à toutes les embuches sur mon passage. Cette force de la nature qu’a réussi à créer l’auteur est une véritable source d’inspiration pour toutes les femmes de la planète.

Jason, lui, est cette âme tranquille, ce pilier, ce roc. Il est cette bouée sur laquelle on peut se reposer et se sentir en sécurité. Il est cette lumière salvatrice au bout du tunnel. Il est l’homme que je rêve de rencontrer. Oui, il est un peu (beaucoup) l’homme de mes rêves ! Merci Morgane de m’avoir créé cet homme parfait (je garde son humour bien évidemment), peux-tu maintenant me dire où je peux le trouver ?

 

C’est aussi pour ce genre de personnages tellement réalistes que je lis de la romance. Pour me retrouver en chacun d’eux mais également pour rêver. Pour rêver de prince charmant, de chevalier servant sur un beau destrier blanc. Pour rêver d’amour les yeux ouverts et surtout pour continuer à espérer. Pour tomber amoureuse encore et encore, même en fiction, pour garder mon coeur éveillé et entrainé en attendant celui qui viendra sonner à ma porte (et surtout qui sera capable de me supporter).

 

Ce livre m’a accompagné pendant toute ma période de partiels, il m’a changé les idées, il m’a fait mourir de rire mais aussi passer du rire aux larmes. Il m’a tenu éveillé alors que j’aurai du dormir. Il m’a fait m’évader et penser à autre chose pendant cette période beaucoup trop studieuse. Il a rendu ma vie pus légère au moment où j’en avais terriblement besoin. J’en suis ressorti le sourire aux lèvres avec le sentiment d’avoir réalisé quelque chose de bien. J’ai laissé mes personnages chouchous derrière moi, heureux et amoureux, comme si j’avais réussi ma mission, comme s’il était de mon devoir de ne pas les quitter avant d’être certaine qu’ils pourraient continuer leur route sans moi. C’est ça, la force de Morgane Moncomble, faire en sorte que chaque lecteur se sente important et fasse partie intégrante de l’histoire. Comme si c’était uniquement grâce aux lecteurs que nos Zoé et Jason adorés finissent heureux. Je me suis sentie importante, écoutée, choyée et surtout comprise ! Merci Morgane de prendre autant soin de nous et surtout de nous accorder autant de place dans ta vie et dans tes romans !

 

Je ne peux que vous conseiller ce merveilleuse roman, doux et authentique, pour ses personnages dont on ne peut que tomber amoureux, pour cette belle leçon de vie, pour son ouverture d’esprit, son approche féministe et surtout pour la plume belle et profonde de l’auteure qui saura j’en suis sûre, conquérir votre coeur !

5 commentaires sur « Aime-moi, je te fuis de Morgane Moncomble »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s