BD « Les nombrils » tome 8 de Dubuc et Delaf

img_0274

 

Auteur : Dubuc

Illustrateur : Delaf

Editeur : Dupuis

Nombre de pages : 50

Prix : 10,95€

Genre : Bande Dessinée, Jeunesse, Young Adult

 

 

 

Résumé RetV2

 

Célébrité, foules en délire, studios d’enregistrement… c’est ça maintenant, la vie quotidienne de Karine. Il est loin le temps où tout le monde la considérait comme une victime ! Mais devenir une vedette ne vient pas sans son lot de difficultés… Jenny et Vicky, de leur côté, vivent des moments plus tumultueux. La famille de Vicky a explosé, et son père a emmenagé avec… la mère de Jenny ! Les ex-amies devenues ennemies vont donc devoir partager la même chambre. Vicky en veut à Jenny qu’elle tient pour responsable de la situation, alors que Jenny a la tête ailleurs : elle est secrètement amoureuse d’Hugo. Une reine de beauté comme elle, amoureuse d’un gros moche, c’est impensable ! L’heure des décisions a sonné pour les trois filles, et elles pèseront lourd pour leur avenir : sauront-elles faire les bons choix ?

 

 

Mon avis VetR 2

 

Je tiens à remercier les Editions Dupuis pour l’envoi de cette bande dessinée !

 

Je n’avais plus lu de BD depuis mes 10 ans (et ça remonte à looooin). En réalité, mes parents, ancien éditeurs avaient la fibre littéraire mais les BD n’ont jamais réellement fait partie de notre quotidien. J’en lisais une de temps en temps mais pas par plaisir. J’avais du mal à comprendre le principe : des dialogues dans des bulles et des dessins. A l’époque je me demandais si on ne se moquait pas de moi. Je voulais avoir des livres d’adultes, sans image, sans dessin, juste des mots pour prouver que moi aussi j’aimais lire. Résultat : débile je vous l’accorde !
Au fur et à mesure, à l’adolescence, j’ai appris à apprécier les mangas mais les BD sont restées encore totalement de côté.
Jusqu’au jour où les Editions Dupuis m’ont contacté pour recevoir leur toute dernière sortie de la tome 8 de la saga « Les nombrils  » dont j’avais si souvent entendu parlé. C’est à ce moment là que je me suis dis : pourquoi pas ? J’allais redonner une chance aux bandes dessinées. Aujourd’hui, je n’ai plus rien à prouver. Je suis une lectrice accomplie (mes parents ont bien fait leur boulot), je lis les livres qui me font envie et à ce moment là, j’avais envie de lire des BD, alors je me suis lancée.

J’ai adoré l’expérience et j’ai passé un moment très agréable. J’en redemande même ! Je me suis mise en quête d’autres BD, maintenant que la voie est ouverte, je ne compte pas fermer la porte ! Attention le monde de la BD j’arrive !

 

En ce qui concerne l’histoire malheureusement je ne vais pas pouvoir vous en apprendre beaucoup. N’ayant pas lu les 7 tomes précédents des « Nombrils », j’étais un peu perdue avec ce huitième tome. Je n’ai pas compris certaines de leurs réflexions (qui faisaient surement référence aux histoires passées), ni les relations entre les personnages. Si j’ai l’occasion un jour de lire les tomes précédents je le ferai pour mieux comprendre !

Même si je n’ai pas compris grand chose en ce qui concerne les personnages, j’ai été un peu surprise parce que l’histoire est drôle mais absolument pas morale. Il se passe des choses assez affreuses mais pourtant risibles. Certaines situations sont à la limite de l’acceptable mais pourtant sont drôles. Au départ j’ai morte de rire mais en y repensant, c’est assez horrible … Je pense que c’est exactement ce que représente « Les nombrils » mais puisque je ne connais pas les autres tomes, je ne peux faire que des suppositions. Il n’y aucune morale, on peut mentir, trahir, jouer les divas, recommencer, en somme tous les coups sont permis. J’ai un peu de mal avec cette façon de voir les choses, mais encore une fois, je suis une novice dans ce domaine.
Peut être que je comprendrais mieux en ayant lu d’autres BD. 
Mais j’ai beaucoup aimé les illustrations (est ce qu’on appelle ça comme ça ?!), elles sont vraiment très réalistes, bien exécutées et super explicites. Je n’ai eu aucune mal à m’imaginer les scènes dans ma tête ! Une gros point positif pour cette BD !

 

J’ai mis du temps avant d’écrire cette chronique, j’ai même lu ce tome 8 deux fois pour essayer de comprendre, savoir si mon avis restait le même. Et en effet, il n’a pas changé. J’ai du mal avec cette façon de voir les choses, sans moralité, respect ou conscience de l’impact de nos actes sur les autres. C’est dommage mais je ne baisse pas les bras !

Mais pour ceux qui ont lu les précédents tomes, qui ont suivi leurs frasques depuis le début, je ne peux que vous encourager à poursuivre avec ce huitième tome !

Des bisous !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s