A première vue de Colleen Hoover

Processed with VSCO with hb1 preset

 

Auteure : Colleen Hoover

Editeur  : Hugo Roman

Collection : New Romance

Nombre de pages : 340

Prix : 17€

Genre : Contemporain, Drame

 

Résumé :

Certaines erreurs méritent d’être pardonnées.

Merit Voss sait qu’elle est une fille un peu bizarre. Elle collectionne, par exemple, les trophées qu’elle n’a pas gagné. C’est en voulant en acquérir dans une brocante qu’elle fait la connaissance d’un séduisant jeune homme, Sagan. Il lui plaît immédiatement mais elle va vite réaliser que la situation risque d’être un peu plus compliquée qu’elle ne le pensait et que l’alchimie qu’elle a cru percevoir entre eux, a peu de chances de se développer.

Rien n’est jamais simple dans la famille Voss. Ses parents sont séparés officiellement mais vivent encore sous le même toit, celui d’une ancienne église désaffectée. Son père a épousé l’infirmière de son ex-épouse, qui l’a assistée lorsqu’elle a eu un cancer. Ses frères et soeurs ont des traits de caractère qu’elle n’apprécie pas et qui le rendent aussi étranges que leurs parents. Merit ne supporte plus cette famille dont elle juge sévèrement chaque membre.

Mais, le pire est peut-être à venir quand elle découvre que les apparences sont peut-être trompeuses. Quand la vérité se dévoile, lorsque des secrets bien gardés commencent à émerger,
Merit est confrontée à une tâche difficile : remettre toutes ses certitudes en question.

 

Mon avis :

 

Je tiens à remercier les Éditions Hugo Roman pour l’envoi de ce livre !

 

Vous connaissez tous maintenant mon amour fou pour Colleen Hoover ! Ça faisait un grand moment que j’attendais que la France traduise ce roman. Quand il a été publié en anglais, les avis étaient mitigés et toute cette grande polémique a failli couter la publication de ce livre en français ! Mais « Without Merit » a remporté la partie et le voilà nouvellement publié dans ma langue maternelle !
J’aurais pu prendre le temps de le lire en anglais mais je mets deux fois plus de temps pour lire et justement le temps me manque. Mais là n’est pas la question, « A première vue » a été traduit en français par ma maison d’édition chouchou et pour mon plus grand plaisir !

 

Avant toute chose, je dois vous mettre en garde. Ce nouveau roman n’est pas classé dans la catégorie « New Romance » pour la simple et bonne raison qu’il n’est pas une New Romance voire même, pas une romance du tout. Avec ce livre, on sort complètement des sentiers battus et des habituelles histoires romantiques auxquelles CoHo nous a toujours habitué. Je pense que pour lire ce roman, il faut partir l’esprit vide et en mettant de côté l’auteur, parce qu’il est réellement différent. La plume est plus dure et l’histoire plus sombre. Et je trouve, mais ce n’est que mon point de vue, que l’histoire est moins romancée mais plus « brut de décoffrage », comme si l’auteure ne voulait pas simplement nous raconter une histoire fictive mais un vécu. Une fois les bases posées, on va pouvoir commencer !

 

Dans cette histoire, on fait la connaissance de Merit de sa famille assez atypique. Merit est une fille introvertie qui a passé sa vie dans l’ombre de sa famille envahissante et de sa sœur jumelle, pleine de vie et extravertie. Les liens sociaux sont pour elle une énigme qu’elle a du mal à résoudre. Alors parfois pour se remonter le moral après une journée particulièrement difficile, elle s’autorise à acheter un trophée. C’est un passe-temps un peu bizarre certes, mais puisqu’elle n’a pas de talent particulier, elle s’autorise à emprunter celui des autres.
Il faut dire aussi, qu’il faut avoir pas mal de courage pour vivre avec une famille aussi dysfonctionnelle … Entre son père à peine remarié avec une femme qu’elle exècre, sa mère agoraphobe, son frère a qui elle ne parle quasiment plus, sa sœur jumelle qui s’éloigne d’elle un peu plus chaque jour et son nouveau demi-frère à peine âgé de 4 ans, sa vie a été bien chamboulée ces dernières années et surtout, elle se sent invisible. Mais sa rencontre avec Sagan va peut-être tout changer et la mettre face à la réalité du monde qui l’entoure. Mais pour ça, il va falloir qu’elle ouvre les yeux, qu’elle accepte la vérité et surtout comprenne que sa vie est en jeu ! Tout ne va peut-être pas se dérouler comme prévu, surtout, qui sera là pour la rattraper ou pour amortir sa chute ?

 

Maintenant que j’ai terminé ma lecture, je serai bien incapable de dire si j’ai aimé ce livre ou non. Dès les premières pages, on est assailli par des centaines d’informations qu’il faut assez vite assimiler pour pouvoir continuer la lecture. Je vous rassure, même moi qui suis un peu blonde sur les bords, j’ai fini par comprendre assez vite !
L’auteure nous plonge tout de suite dans le vif du sujet et elle ne prend pas de gants. On est projeté dans l’univers de Merit et à nous de recoller les wagons. Le début est un peu difficile mais ensuite la lecture devient beaucoup plus fluide. Je pense que l’auteure a fait exprès de nous rendre les choses un peu compliquées pour que l’on se rende plus facilement compte de ce qu’il se passe dans la tête de Merit tous les jours. Et surtout, elle ne mâche pas ses mots, elle n’y va pas par quatre chemins, ses mots sont difficiles, durs, mais sans langue de bois.
Encore une fois, je ne pense pas qu’il faille prendre ce livre comme une histoire romancée pour passer le temps mais plutôt comme le récit d’une vie chamboulée, malmenée d’une ado un peu perdue qui ne sait pas à qui demander de l’aide. Son histoire n’est vraiment pas évidente à gérer, tout comme les mots de l’auteure, pour nous permettre de mieux la comprendre et la cerner. Son chemin de vie jusque-là, n’a pas été des plus évident, mais la suite des évènements ne va pas être de tout repos non plus.

 

Son histoire est poignante et imprégnée d’une grande réalité. Les épreuves qu’elle va devoir apprendre à surmonter sont des plus difficiles. C’est peut-être pour cette raison que je reste un peu abasourdie par cette histoire, sans savoir de quel côté penche la balance. Je suis incapable de me prononcer sur cette lecture. Peut-être que trop de choses me touche ou alors pas assez …
J’ai beaucoup aimé Merit et son courage mais j’ai détesté sa lâcheté. D’un autre côté, Sagan est un chevalier en armure capable du meilleur comme du pire, mais d’autres points m’ont perturbé. Je pourrais presque dire que cette lecture est « dérangeante » parce qu’elle nous pousse dans nos retranchements. Ce livre nous oblige à nous poser des questions sur la vie et sur son sens, alors qu’on préférerait certainement lire bien tranquillement au coin du feu, un soir d’automne bien rude.
Ce roman repousse les codes bien établis de la littérature YA et nous offre une panoplie d’émotions contradictoires, que j’ai eu bien du mal à gérer. Et pourtant, je crois que j’avais besoin d’une telle claque pour me mettre, non pas à la place d’une belle demoiselle en détresse, attendant avec impatience son prince charmant, pour vivre heureux et avoir beaucoup d’enfants mais à la place d’une adolescente dont la vie est un poids trop lourd à porter. Il ne m’est pas souvent arriver de voir une héroïne un peu brisée, seule et perdue et encore moins de me plonger dans son univers tout entier. Et croyez-moi, par moment, je me suis sentie très seule, abandonnée voire même invisible.
C’est cette faculté de Coho que j’admire, sa capacité à nous faire ressentir toutes les émotions de ses personnages, qu’elles soient bonnes ou mauvaises, peu importe qu’on soit capable de les gérer ou non !

 

Donc, il faut être armé et préparé à vivre une telle aventure. Mais cette histoire en vaut réellement la chandelle si vous êtes prêt à lâcher un peu prise ! Il va me falloir un peu plus de temps pour mettre réellement mes sentiments par écrit mais j’espère que vous aurez compris l’impact que ce livre a eu sur moi. Il n’est ni bon, ni mauvais, il est différent et difficile à cerner. Mais si c’était à refaire, je n’hésiterai pas une seule seconde !

Un commentaire sur « A première vue de Colleen Hoover »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s