Stars – Nos étoiles perdues d’Anna Todd

CVT_Stars-Nos-etoiles-perdues-tome-1_6959

 

Auteure  : Anna Todd

Editeur : Hugo Roman

Collection : New Romance

Nombre de pages : 480

Prix : 17€

Genre : Romance, New Adult, Drame

 

 

Résumé :

Karina Fischer avait dix-sept ans quand son père militaire l’a fait déménager à l’autre bout du pays, ce qui ne l’a pas dérangée car elle voulait vraiment quitter la Californie. Trois ans plus tard,
Karina travaille comme masseuse à Atlanta et se sent bien pour la première fois de sa vie.

Mais les difficultés semblent revenir une fois encore. L’engrenage des affectations de son père ne facilite pas leurs relations qui deviennent tendues et le comportement quasi incontrôlable de son frère entraîne la famille vers la rupture. C’est à ce moment-là que Karina rencontre Kael. Durant ses premiers rendez-vous de massage le soldat reste silencieux, ce qui apaise Karina. Quelque chose chez lui l’aide à reconsidérer le chaos qui l’entoure. Il ne la connaît pas, et n’a pas l’air de vouloir approfondir leur rencontre. Et il ne parle pas… jamais.

Karina voit en Kael la stabilité dont elle a besoin, et comble de silences ses propres illusions. Mais les illusions peuvent se briser aussi vite que créées. Quand Karina pénètre dans le monde de Kael, elle découvre des mensonges plus forts que ce qu’elle pouvait imaginer.

Mon avis :

 

Je tiens à remercier les Edition Hugo Roman pour l’envoi de ce livre !

 

Vous ne pouvez pas vous imaginez à quel point je trépignais d’impatience à l’idée de lire ce roman ! Depuis mon énorme déception suite à ma lecture d’After, j’avais hâte de pouvoir me faire une autre idée sur cette auteure à succès, que tout le monde adore mais qui n’a pas réussi à me conquérir.
Malheureusement, je campe sur mes positions et cette fois encore, je reste sur une déception. J’attendais beaucoup de ce livre, je m’attendais à être époustouflée par son roman inspiré de sa vie personnelle mais Anna Todd n’a pas réussi à me transmettre, à travers ses mots, les émotions que j’attendais.

 

Dans cette histoire, on fait la connaissance de Karina, fille de militaires depuis des générations. A tout juste 20 ans, et après avoir voyagé à travers le monde au rythme des missions de son paternel, elle a pris son indépendance pour vivre loin de ce monde qui a bercé son enfance et qu’elle ne peut plus voir en peinture. Elle s’est débrouillée pour vivre sa vie convenablement, elle a un travail stable et respectable de masseuse et sa propre maison, un peu à l’abandon mais qui fait sa fierté. Elle a réussi à s’offrir l’indépendance dont elle avait tant rêvé.
C’est alors qu’une de ses amies, enceinte et qui attend patiemment le retour de son mari parti en mission, en squattant son canapé, invite un soldat à passer la nuit dans sa maison juste après son retour de mission. Il est grand, il est beau, il est énigmatique et surtout ravagé par les horreurs qu’il a vu au cours de ses missions. Mais surtout, elle l’a déjà rencontré, il est passé au salon où elle travaille et elle l’a massé pendant une heure.
Il ne parle presque pas et pourtant un lien invisible va indéniablement les pousser l’un vers l’autre. Mais sous ce silence, Kael cache le plus lourd des secrets qui pourrait anéantir tous les espoirs de Karina et sa confiance envers le monde entier…

 

Pendant toute la durée du roman, j’ai lutté pour m’accrocher. Je n’ai pas été séduite par la rencontre entre Kael et Karina et je n’ai pas été envoûtée par leur rapprochement et leur amour naissant. Je suis passée totalement à côté de la romance. J’ai surtout eu l’impression qu’ils se sont rapprochés dans des conditions qui ne sont pas les bonnes. Karina s’est accrochée au premier mec qui passait le pas de sa porte et qui était accessible pour gommer sa solitude, et Kael d’un autre côté, s’est servi d’elle contrer ses démons.
J’ai trouvé que les choses se passaient beaucoup trop vite. En à peine deux semaines, elle tombe amoureuse et refuse de le quitter envers et contre tout. Et du jour au lendemain, elle envoie tout balancer et passe à autre chose. Pour moi, il y a des soucis de temporalité dans ce roman. En l’espace de 2 semaines, il se passe un nombre incalculable d’évènements qui font manquer de crédibilité à l’histoire.

 

Autre point extrêmement négatif pour moi : Karina. Certes elle est jeune, mais c’est un moulin à paroles. Elle parle beaucoup trop et souvent pour ne rien dire. Je sais que certaines personnes cachent leur malaise sous de longs monologues mais personne n’a envie d’avoir à vivre cette torture dans un livre.
Elle se plaint en permanence du manque de maturité de son frère jumeau (donc qui dit jumeau dit qu’ils ont le même âge, c’est-à-dire 20 ans) et d’autres personnes qui l’entourent, en se faisant passer, elle, pour une adulte mais son comportement ne fait que refléter son immaturité. Je trouve son personnage totalement antinomique et vraiment agaçant. Elle croit avoir tout vu et tout vécu lui donnant ainsi la science infuse mais elle n’en ressort que plus hautaine et imbuvable… J’ai voulu sauter plusieurs fois certains passages qui pour moi étaient en trop, mais ma conscience m’a rappelé à la raison au cas où je louperais des passages importants. Note à moi-même : c’était une erreur.

 

D’un autre côté, le personnage de Kael est tellement énigmatique et silencieux qu’en réalité on ne sait rien de lui. Tout le monde connaît les horreurs qui naissent de la guerre donc on ne fait que supposer que son comportement n’est que le reflet des démons qui le hantent. Mais pour moi, son personnage n’est pas assez creusé et abouti et le lecteur le plaint uniquement parce qu’on ne le connait pas vraiment. Je pense qu’une alternance des points de vue m’aurait aidé à le comprendre et surtout à l’apprécier un peu plus. Je regrette qu’Anna n’est pas plus appuyée sur ses missions ce qui nous aurait permis de le comprendre plus facilement mais surtout de l’apprécier un peu plus que comme une porte de prison.

 

Le seul point positif de ce livre ce sont les petits détails sur la vie de militaire. Pour le reste je suis moins convaincue.
Néanmoins, la fin du roman est intéressante. Un retournement assez inattendu survient et c’est la seule chose qui me fera lire le second tome à paraître l’année prochaine. J’aimerai vraiment savoir comment l’auteure va faire traverser ces épreuves à ses personnages et comment ils vont en ressortir !

 

Je sais que beaucoup ont adoré ce roman et n’ont pas relevé ces incohérences, alors je suis persuadée qu’il saura conquérir des cœurs, même s’il n’a pas eu le mien. Ce livre n’est pas mauvais, il manque juste de travail …

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s