Roomies de Christina Lauren

temp-1

Auteur : Christina Lauren

Edition : Hugo Romance

Collection : New Romance

Nombre de pages : 400

Prix : 17€

Genre : Romance, New Adult

 

Résumé :

Attirée par les mélodies d’un musicien de rue qui lui a tapé dans l’oeil, Holland Bakker se rend depuis des mois dans la station de métro proche de chez elle. Elle n’ose pas adresser la parole
au guitariste qui la fascine, mais un agresseur ivre précipite leur rencontre. Calvin McLoughlin vient à son secours, puis disparaît instantanément.

Pour s’acquitter de sa dette envers le brillant musicien, elle lui obtient une audition avec son oncle, le producteur de musique le plus en vogue de Broadway. L’audition se passe encore mieux
qu’elle ne l’imaginait, quand Holland réalise pourquoi il a décampé devant les policiers : son visa d’étudiant a expiré depuis plusieurs années et il vit aux États-Unis dans l’illégalité.

Comprenant que son oncle a autant besoin de Calvin que Calvin a besoin de lui, Hollande prend la folle décision d’épouser l’Irlandais. Ses sentiments ne sont un secret que pour… ce dernier.
Peu à peu, leur relation évolue et Calvin devient l’enfant chéri de Broadway. Entre les feux de la rampe et les faux-semblants, que faudra-t-il pour qu’Holland et Calvin prennent conscience qu’ils ont tous les deux arrêté de jouer la comédie depuis longtemps ?

 

Mon avis : 

 

Je tiens à remercier les Éditions Hugo Roman pour l’envoi de ce livre !

 

Ça fait maintenant un moment que j’ai terminé ce livre et pourtant jusqu’à présent, je n’ai pas eu le courage d’écrire cette chronique. J’aurais pu blâmer le manque de temps, mais ça ne serait que me donner un prétexte que je ne mérite pas. En réalité, écrire et publier une chronique signifie tout simplement la fin. La fin de mon processus de lecture et le moment de dire au revoir. Et dans ce cas présent, je n’ai pas eu le cœur à dire au revoir à cette histoire, à ses personnes que j’adore, à tous ces souvenirs encore bien présents dans ma tête, si vite. Mais le moment est venu, je dois dire tourner cette page et essayer de vous parler de cette lecture qui m’a beaucoup marqué et qui continuera de le faire pendant encore très longtemps.

Au début, j’étais un peu dubitative quant à ce livre pour la simple et bonne raison que j’ai lu la saga « Beautiful » de cette auteure et que je m’en suis tout simplement assez vite lassée … Le thème du sexe revenait beaucoup trop souvent et les histoires entre les personnages perdaient leur goût sucré de romance. Je m’attendais à ce que cette histoire soit écrite de la même façon et je m’attendais à être un peu déçue. Heureusement, je me suis bien trompée. Cette histoire est aussi douce que les nuages (même si jusqu’à présent je n’ai pas eu l’occasion de les toucher, je ne fais qu’imaginer), que le goût sucré des bonbons de notre enfance sous notre langue. Elle est comme un rayon de soleil d’été qui viendrait doucement réchauffer notre peau. Elle est ce que j’aime d’une romance qui me laisse des papillons dans le ventre et me fait rêver !

Dans le monde dans lequel on vit aujourd’hui, on ne cesse de croire que la magie de l’amour a disparu. Et pourtant, quand je lis de pareilles histoires, je refuse de penser qu’un tel sentiment puisse s’éteindre un jour, c’est tellement beau, tellement touchant, tellement idéal. J’en viendrai presque à être jalouse de personnages fictifs qui trouvent dans l’amour une raison d’être, de vivre, d’espérer et de continuer à se battre. La morale que devrait véhiculer ce genre de romance c’est que l’amour réside n’importe où, qu’il faut juste savoir bien le chercher (note à moi-même, essayer de mieux chercher). Ce livre m’a laissé des étoiles plein les yeux, de nouveaux rêves plein la tête et de nouveaux sentiments à revendre plein le cœur.
J’aimerai réussir à vous convaincre que ce livre est magique et réparera tous vos maux, mais je crois que je ne fais que tourner en rond, alors je vais passer au vif du sujet !

 

Dans cette histoire on fait la connaissance de Holland, diplômée d’écriture et qui pourtant est incapable d’écrire le moindre mot. En attendant de trouver l’inspiration, elle travaille dans le théâtre que son oncle dirige, occupant un poste ingrat, créé spécialement pour elle. Depuis qu’elle est toute petite, Holland passe ses journées dans les théâtres, entourée de chanson à succès. Les comédies musicales ont rythmé sa vie et elle est maintenant capable de reconnaitre une fausse note à des kilomètres à la ronde. Depuis quelques mois, elle est obnubilée par un musicien du rue qu’elle passe écouter tous les jours dans le métro. Cet homme et sa guitare sont devenus sa fascination. Il produit la musique des dieux, il est l’être le plus doué qu’elle n’est jamais entendue.
Survient alors au théâtre la pire situation possible, le musicien vedette décide de démissionner et l’orchestre se retrouve avec un joueur en moins. Holland a alors une idée folle, présenter cet inconnu à son oncle pour le faire engager comme remplaçant. Il est brillant et extrêmement talentueux. Sa place est auprès de cette compagnie. Le seul hic, il vit dans l’illégalité aux États-Unis depuis maintenant 4 ans. Impossible de l’embaucher sans une « Green card ». Un plan absolument fou se décide dans l’esprit d’Holland : l’épouser ! Mais épouser un parfait inconnu sera pour le meilleur ou pour le pire …

 

Quoi de plus cliché vous allez me dire ?! Et pourtant j’ai rarement lu une aussi belle romance, pleine de beaux sentiments, d’amour vrai, d’amitié véritable, de liens familiaux indéfectibles. Oui, cette romance m’a fait rêver. Et j’en redemande !

La plume de l’auteur est à la fois douce et délicate pour nous faire glisser petit à petit dans son monde, dans son histoire et dans sa tête. Elle a cette plume addictive et sensuelle qui nous fait vivre de nouvelles aventures, qui nous fait gouter de nouvelles saveurs, nous fait visiter de nouveaux paysages et qui finalement qui nous plonge dans une autre vie. J’aime ce genre d’histoire dans laquelle je me laisse juste porter par les mots, vivant au gré des lignes, ne respirant qu’avec les ponctuations. Je me sens aventurière et maitresse de mon destin. Je me demande toujours comment un simple livre peut me transmettre autant de confiance en moi ? Je n’ai toujours pas la réponse, surement que je ne tire d’un livre que ce qui me sert à avancer et me rend meilleure. En attendant, je continuerai encore et encore à chercher dans les livres ce petit quelque chose qui me pousse à m’améliorer, comme une drogue à laquelle je suis accro. Ce livre a représenté cette dose que j’aime tant et dont j’ai tant besoin !

Je ne peux que vous encourager à lire cette histoire, vraiment très touchante et si bien écrite. Elle est vraiment différente des autres livres de l’auteure, alors ne vous laissez pas rebuter si vous avez eu, comme moi, quelques anicroches antérieures. Vous n’en ressortirez pas déçu 😉

3 commentaires sur « Roomies de Christina Lauren »

  1. Wow. J’ai trop trop aimé ta chronique !! Tout les mots que tu as choisi sont parfait pour raconter cette histoire! J’ai beaucoup aimé ce livre c’était pas loin du coup de coeur, ta chronique me donne envie de le relire!!! N’ayant lu que Autoboyographie de ces auteurs j’avais pas d’appréhension, mais ce livre en vaut tellement le Maine! L’histoire est tellement belle et légère! Une merveille!🌼✨

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s