Stand out – Colin de Jane Devreaux

temp

Auteur : Jane Devreaux

Edition : Hugo Roman

Collection : New Romance

Nombre de pages : 360

Prix : 17€

Genre : Drame, Romance, New Adult

Résumé : 

C’est pour toi que j’affronte ce que je redoute le plus.

Lorsque Colin rencontre Arava, il s’éprend de son corps et de sa liberté. Elle poursuit des études d’architecture, vit en coloc avec Sally qu’elle materne, s’aventure dans des jeux intrépides et semble affranchie des contraintes familiales et sociales. Tout le contraire du trop charmant Colin, que son entourage compare sans cesse à son frère Josh au point de l’empêcher de trouver sa propre voie.

Commence alors entre eux une relation sensuelle qui semble les satisfaire. Sauf qu’Arava cache sa nudité à Colin, tout comme elle cache leur liaison à ses amis. Colin voudrait bien percer à jour le secret de cet interdit, mais rien n’y fait, le mystère s’épaissit.

Pourtant, petit à petit, Arava entrouvre quelques portes de sa vie et Colin commence à se rendre compte qu’il ne sera pas aisé de lui faire avouer et accepter les stigmates de son douloureux passé. Comment faire comprendre à la fille qui est entrée dans son coeur que rien ne peut empêcher leur histoire ? Devra-t-il, comme le lui conseillent Mila et Sandre, révéler ses propres failles à Arava pour lui prouver sa confiance et la force de ses sentiments ?

Mon avis : 

Je tiens à remercier les Éditions Hugo Roman pour l’envoi de ce livre !

 

Aujourd’hui, c’est le moment pour moi de dire au revoir à l’une de mes saga chouchou, j’ai nommé « Stand-out ». J’ai adoré et dévoré les trois tomes, celui-ci ne fait pas exception ! Je suis triste de devoir quitter mes personnages avec qui je me sens si bien et leurs histoires tellement touchantes ! Je suis prête à lire quelques tomes de plus, alors si Jane Devreaux passe par là, sachez que je suis partante pour 4 ou 5 livres supplémentaires 😉

 

Dans cette histoire, on fait la connaissance d’Arava, une jeune femme tout juste débarquée à l’université. Sous ses énormes pulls à cols roulés, elle cache un terrible mal être, comme une espèce de malédiction qui lui colle à la peau et dont elle est incapable de se défaire. Elle se sent terriblement mal dans sa peau, cache son corps et essaie de paraître la plus discrète possible. Jusqu’à un fameux soir, où lors d’une fête, elle rencontre Colin. Elle ne l’a aperçu que dans un noir presque total, elle n’a pu que le deviner, s’imaginer son physique et secrètement rêver de son sourire. Pourtant depuis ce soir-là, cet étranger l’obsède, elle est incapable de penser à autre chose. Malheureusement ou bien heureusement pour elle, Colin fait ses études dans la même université et elle le croise un jour en cours. Leur attirance est immédiate mais Arava n’est pas du genre à se laisser faire. Ils vont devenir amis avec « quelques bénéfices ». Au fil du temps, Colin va lui apprendre à s’accepter et à accepter son corps, à prendre confiance en elle et surtout à faire confiance. Mais sous son épaisse couche de vêtements, ses secrets sont bien gardés. Et elle en est certaine, tout lui dévoiler le ferai partir en courant … Pourtant, il n’y a que lui qui puisse la faire sentir aussi vivante. Même si ses secrets risquent de tout gâcher, est-elle prête à tout lui révéler et à se laisser aller à ses sentiments ? Rien n’est moins sûr …

 

Par rapport aux deux livres précédents, celui-ci est le plus difficile parce que l’histoire d’Arava est vraiment différente, son passé est très douloureux et elle en portera à jamais les stigmates. Pourtant, malgré tout cela, elle est celle avec laquelle je me sens le plus proche par rapport aux filles des deux autres tomes. J’ai adoré Mila, dans le premier mais moins Mélanie dans le deuxième qui avait une histoire beaucoup plus « banale ».
Arava est une femme forte, une battante et on peut le dire une survivante. C’est surement pour ça que je l’admire tant, parce qu’elle a réussi à se relever, même après tout ce qu’elle a vécu. Elle a réussi à aller de l’avant et à continuer sa vie, même si une part d’elle-même lui a été violemment arrachée par la seule personne au monde qu’elle aimait plus que tout et qui était censée la protéger. Je l’admire parce qu’après tout ça, elle a réussi à se relever, à se battre pour survivre et à reprendre sa vie là où elle l’a laissé avant que ce drame ne vienne détruire tout ce qu’elle a toujours connu.
C’est assez énigmatique tout ça pas vrai ?! Et je peux vous dire une chose, si vous pensez avoir compris, alors vous n’avez rien compris du tout. Je pensais savoir avec exactitude ce par quoi elle était passée, mais en réalité, je me suis trompée sur toute la ligne. Son histoire n’est pas aussi simple et je ne m’attendais absolument pas à rencontrer ce genre d’histoire.

Jane Devreaux avait déjà réussi à conquérir mon cœur avec ses deux livres précédents, mais celui-ci est carrément à un niveau au-dessus. Cette histoire ne tient pas vraiment de la romance « ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants » comme dans un conte à la Cendrillon, mais plutôt d’un drame et d’une longue vie passée sur un chemin tortueux, suivi d’une reconstruction, par l’amour certes, mais aussi par le pardon, l’acceptation de soi et au final par le bonheur, perdu depuis longtemps. Ce livre est totalement hors du commun. Les personnages sont attachants et terriblement réalistes. Je rêve de pouvoir rencontrer un homme comme Colin, capable d’accomplir pour moi monts et merveilles juste pour me prouver son amour jour après jour, sans jamais baisser les bras. Un homme gentil et attentionné mais surtout capable de me faire sentir vivante. Colin et Arava clôturent parfaitement cette trilogie par un magnifique message d’amour et de persévérance, et j’en garde encore des étoiles pleins les yeux !

 

Je ne peux que vous recommander cette saga qui sort des sentiers battus habituels de la romance, pour aller vers des sujets plus profonds et plus humains. Si Colin ne vous convainc pas, alors peut être que Boby ou Diego le fera ! Personne ne peut rester insensible au charme de ses trois hommes absolument fabuleux et surtout pas moi !

Un commentaire sur « Stand out – Colin de Jane Devreaux »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s