Too Late de Colleen Hoover

IMG_3252

Auteur : Colleen Hoover

Edition : Hugo Roman

Collection : New Romance

Nombre de pages : 400

Prix : 17€

Genre : Romance, New Adult, Drame

 

Résumé :

Pourra-t-elle échapper à cette relation toxique ?

Sloan n’a jamais eu une vie facile et elle a toujours dû se battre pour obtenir ce dont elle
avait besoin. C’est justement pour échapper à une situation sans issue qu’elle a accepté de partager la vie de son petit ami, Asa. Depuis, elle étouffe dans cette relation toxique ; de plus, c’est un homme à la morale douteuse qui se livre à de multiples trafics. Elle n’a pas le choix de partir et décide de supporter ce qu’il lui fait subir jusqu’à ce qu’elle puisse lui échapper. Seule.
Personne ne peut l’aider à sortir de cette situation.
Sauf peut-être Carter, cet étudiant aux multiples secrets qu’elle vient de rencontrer.

Asa est prêt à tout pour garder Sloan. Il a besoin d’elle et il fait tout pour la persuader qu’elle ne peut pas se passer de lui.

Personne ne s’interposera entre Sloan et lui. Sauf peut-être Carter.

 

Mon avis :

 

Je tiens à remercier les Editions Roman pour l’envoi de ce roman !

 

Si vous saviez depuis combien de temps, j’attendais la sortie de ce livre… J’ai même hésité à l’acheter en anglais. Je ne l’ai pas fait parce que j’ai eu la flemme de lire dans une autre langue, même si mon niveau d’anglais n’est pas trop mal, ça me demande quand même trop de concentration. Bref, le sujet n’est pas là ! J’attendais ce nouveau roman de MON auteure préférée avec tellement d’impatience !!! D’ailleurs, quand je l’ai reçu, je n’ai même pas hésité une seule seconde, j’ai mis toutes mes autres lectures en pause et je me suis plongée dans cette nouvelle histoire !
Je savais que ce nouvel opus était totalement, totalement, différent des précédents, qu’il ne ressemblait en rien aux autres livres de CoHo, qu’il était dur et vivement déconseillé aux âmes sensibles, pourtant rien n’aurait pu me détourner de ce roman !

Après avoir terminé cette histoire et m’être posée pour y réfléchir, cette lecture n’est pas un coup de cœur pour moi… Mais j’ai réellement bien fait de ne pas suivre les avertissements parce que j’ai vraiment apprécié ma lecture, pourtant, il me manquait cette petite chose, pourtant essentielle, celle qui fait danser mon petit cœur de joie : la passion. Mais qu’on soit bien clair, ce petit ingrédient manquant n’enlève rien au charme du roman !
Je sais maintenant qu’il est beaucoup plus facile d’avoir un coup de cœur pour une romance simple, pleine d’amour et de beaux sentiments. Avoir un coup de cœur pour un roman dur, aux personnages brisés et aux vies détruites, qui ne se terminent pas forcément en Happy End, c’est beaucoup plus compliqué… « Too late » fait partie de cette deuxième catégorie, de ces romans déchirants qui vous font vous poser des questions sur la vie, sur l’injustice et la cruauté humaine.
Dans un sens, cette « histoire coup de poing » nous fait aussi ouvrir les yeux sur la réalité du monde actuel, tout n’est pas tout rose et emballé dans du papier de soie. Les filles ne tombent pas forcément amoureuse des bonnes personnes au premier regard et bien souvent les Happy End partent en courant… Avec ce roman CoHo nous remet les pendules à l’heure, nous demandant presque d’arrêter d’être aussi naïves. Je pense que ça a un côté bénéfique, même si je veux continuer à croire que l’amour avec un grand A existe quelque part ;)

Dans cette histoire, on fait la rencontre de Sloan, qui a tout juste 18 ans quand elle rencontre pour la fois, Asa, sur les bancs de la fac, un mec au charisme et au charme fou, drôle, intelligent et surtout aimant ! Quelle aubaine pour Sloan qui n’a jamais connu ni reçu d’amour, pas même de la part de ses parents. Son père, exit, elle ne l’a jamais connue, et sa mère aurait très certainement dû passer un test d’aptitude avant qu’on lui accorde le droit de faire des enfants. Sloan a deux frères. Tous deux très malades depuis leur naissance, le premier est mort assommé après être tombé par terre alors qu’il était sous sa garde et le second occupe maintenant toute sa vie. Il n’a jamais été autonome, donc depuis toujours elle a dû s’occuper de lui et l’élever comme son propre fils.
Quand elle a rencontré Asa, son frère venait tout juste d’être placé dans un établissement spécialisé avec une aide d’État et elle n’avait pas un sou ni aucun endroit où dormir. Quand Asa a fait mine de se préoccuper un peu d’elle et de lui donner un peu d’attention, elle est tombée dans le panneau les deux pieds devant ! Mais en deux ans, il est devenu violent, agressif, possessif et à ses côtés Sloan est terrifiée. Il est surtout arrivé à la tête du plus grand réseau de drogue de toute l’histoire de la faculté… Mais elle ne peut plus le quitter, l’allocation de son frère lui a été retiré et depuis, c’est Asa qui paie pour qu’il reste dans cet établissement où il est si bien, alors Sloan reste, même si chaque jour elle craint un peu plus pour sa vie. Elle est totalement sous son emprise…
Quand Sloan rencontre Carter, en plein cours d’espagnol, c’est le coup de foudre, elle a enfin trouvé une petite distraction loin de son enfer quotidien. Mais elle retourne vite à la réalité quand elle se rend compte que ce mec qui comble toutes ses attentes n’est autre que le nouveau bras droit d’Asa pour son « petit business ». Malgré tout, Carter a-t-il le pouvoir de la sauver des griffes du grand méchant loup ? Les apparences sont parfois trompeuses et Sloan va tomber de très très haut… Malheureusement, la chute est souvent douloureuse !

 

Il vend du rêve ce résumé non ? Enfin moi je n’ai rien fais, c’est CoHo qu’il faut remercier pour cette superbe histoire ! Du début à la fin, j’ai enchainé les surprises. L’auteure n’en fini jamais de me surprendre. A chaque fois que je pensais que les choses ne pouvaient pas être pires, quelque chose d’en plus horrible se passait. Le coup de grâce, l’apothéose se trouve à la fin du roman ! J’ai lu les 100 dernières pages sans respirer, en apnée totale, incapable de détacher mes yeux une seule seconde, c’était grisant mais surtout j’étais terrifiée … J’aimerai vous dire qu’au final tout est bien qui finit bien, dans un sens c’est le cas, mais au moment où j’ai tourné la dernière page, la seule chose à laquelle j’ai pensé, c’est à l’enfer qu’Asa a laissé à Sloan. Comment peut-on se relever après tout ça ? Comment peut-on reprendre sa vie après avoir passé deux ans à feindre l’amour, le plaisir et la sécurité ? Je crois tout simplement qu’on ne peut pas …

 

J’ai d’abord pris Sloan pour un personnage faible, incapable de se défendre, incapable de dire non et incapable de tenir tête au seul homme capable de mettre sa vie en danger. Mais au final j’avais tort, ce que j’ai pris pour de la faiblesse était en réalité une grande preuve d’intelligence. Au bout de deux ans, je pense qu’on est capable de connaître la personne qui partage notre vie sur le bout des doigts. Asa est imprévisible, violent et agressif, alors toute rébellion et toute tentative (vaine) de lui échapper se serait vraiment très mal terminée pour Sloan. Alors elle prend son mal en patience et prie que tout se passe au mieux, même si elle est coincée entre les mains d’un homme abusif et insatiable.
J’ai voulu lui venir en aide un nombre incalculable de fois, appeler la police, prévenir quelqu’un, faire venir Dalton, n’importe qui aurait pu la sortir des griffes de ce monstre !! C’est l’une des rares fois, où en tant que lectrice je me suis rende compte de mon impuissance, nous sommes totalement à la merci de l’histoire et de l’auteure qui parfois, aime bien nous en faire baver 😉
Vous l’aurez compris, Asa est un personnage détestable, l’un des rares que j’ai envie de tuer de sang-froid, dans une mort lente et douloureuse, pour lui faire payer toutes les atrocités qu’il a fait subir au monde entier ! Ce mec est un vrai psychopathe !!
Carter lui, est plus posé, plus calme, en apparence. En réalité, il bout de rage et de colère ! Pourtant c’est un personnage aimant et attentionné. On retrouve là, notre héros de romance 😉

 

Au final, cette histoire m’a laissé un arrière-gout amer parce que j’aurais tant aimé pouvoir faire quelque chose pour alléger la peine de Sloan, prendre sur moi un peu de son calvaire. Je me suis vraiment attachée à elle et à son histoire, elle pourrait être ma petite sœur que j’ai envie de protéger coute que coute ! Mais j’ai tout bonnement adoré cette lecture, qui sort complétement des sentiers battus, totalement inattendue mais qui au final restera gravée dans ma mémoire !
La plume de CoHo est toujours autant addictive, le lecteur est tenu en haleine du début à la fin, et même si cette histoire est différente des autres, son style est toujours là et c’est ce qui fait le charme de cette auteure !

 

J’ai eu peur au début que l’épilogue, le prologue et tous les autres épilogues à l’épilogue, qui se trouvent tous à la fin du roman, alourdissent l’histoire, j’avais surtout peur de me perdre et de ne plus rien comprendre, mais en réalité c’est exactement de cette façon qu’il fallait nous faire appréhender ce roma,. Remettre tout dans le bon ordre aurait retiré tout le suspens! Je n’ai pas été perdue une seule seconde (et c’était pas une mince affaire :p) alors ne vous en faites pas pour ce petit détail !

 

Alors si vous vous sentez prêt pour ce genre d’histoire, de celle qui vous tiendra éveiller toute la nuit, qui vous donnera envie de mettre toute votre vie en pause juste pour lire quelques pages et qui au final vous retournera le cœur, alors lisez ce livre !
Le warning a vraiment sa place, âmes sensibles veillez-vous abstenir, ce roman tient un peu de la Dark Romance et certaines scènes sont vraiment choquantes, mais au final, si vous êtes prêts, vous ne serez pas déçus !
Colleen Hoover a fait des merveilles, une fois de plus !

Un commentaire sur « Too Late de Colleen Hoover »

  1. Je crois que c’est la première fois que je vais dire ça, mais je ne lirais pas ce Colleen Hoover ci. Et je dis ça en mettant de côté l’incroyable déception qu’à été November 9. Mais les relations toxiques sont un sujet sur lequel je suis si sensible que je préfère me préservée à l’heure actuelle. Chaque livre que je lis qui en contient me retourne complètement alors je préfère éviter d’y aller volontairement en lire une quand je sais qu’elle va me mettre vraiment mal. Le souvenir dans lequel m’a laissé Jamais Plus m’a bien trop bouleversée pour que j’ai envie de ceder à mon masochisme habituel…

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s