Si c’est pour l’éternité de Tommy Wallach

58AA4A50-B80A-497F-9A4E-DC03685065D2

Auteur : Tommy Wallach

Edition : Nathan

Nombre de pages : 320

Prix : 16,90€

Genre : Jeunesse,  Paranormale

Pour vous le procurer c’est par ici.

 

 

Résumé :

Et si vous tombiez amoureux d’une immortelle ?

Enchanté. Moi, c’est Parker. J’ai 17 ans, je suis moyennement mignon et j’aime sécher les cours pour traîner dans les halls des hôtels chics de San Francisco. J’en profite pour perfectionner mes techniques de pickpocket.
Ah et je n’ai pas prononcé un mot depuis la mort de mon père, il y a 5 ans.
Voilà, vous savez (presque) tout.
Mais laissez-moi vous raconter l’évènement le plus marquant de ma vie : ma rencontre avec Zelda Toth et ce jour où j’ai décidé de tout faire pour lui redonner le goût à la vie.

 

Mon avis :

 

Je tiens à remercier les Éditions Nathan pour l’envoi de ce livre !

 

Vous ne le savez peut-être pas mais le tout premier roman de Tommy Wallach fait partie de mes préférés. J’ai adoré son histoire qui a changé ma façon de voir le monde. D’ailleurs ma chronique sur « Si c’est la fin du monde » est disponible plus bas, sur mon blog.
Après cet énorme coup de cœur, j’attendais avec impatience son nouveau roman !
Quand je l’ai vu au programme des sorties 2018, j’ai explosé de joie. J’ai choisi ce livre sans même avoir lu le résumé, j’étais tellement confiante et persuadée d’avoir un nouveau coup de cœur.
Autant être honnête, malheureusement, cette fois-ci le charme n’a pas opéré. Je n’ai pas réellement apprécié cette histoire ou tout du moins, je n’en ai pas compris le sens.

 

Dans cette histoire, on fait la connaissance de Parker, 17 ans, qui depuis la mort de son père, quelques années auparavant, n’a plus jamais prononcé un mot. Son mutisme sélectif l’a emmené à s’isoler des autres et à grandir en marge de la société. Un jour, alors qu’il était dans le hall d’un grand hôtel à espionner les vacanciers et hommes d’affaire à la recherche de sa prochaine victime (Parker est un grand voleur), il remarqua une jeune femme, d’environ son âge, au niveau du bar. Après quelques œillades insistantes, elle quitta précipitamment la table, laissant derrière elle une énorme liasse de billets. Il n’en n’a pas fallu plus à Parker pour se jeter sur l’occasion, lui grand voleur de carrière.
Ce n’est qu’au moment de quitter l’hôtel qu’il osa jeter un coup d’œil en arrière et qu’il la remarqua, de retour à sa table et délestée de milliers de dollars. Pris de remord, il fit marche arrière. Au moment de la confrontation avec la jeune femme, celle-ci eu une réaction inattendue, elle ne fit rien, accepta l’argent tendu et lui proposa même un café. Au fur et à mesure de leur discussion, ils apprirent à se connaitre et surtout décidèrent de former un pacte : elle devait promettre de ne pas intenter à sa vie si Parker s’inscrivait à l’université.
Voilà les deux acolytes prêts à conquérir le monde, jusqu’à une trouble révélation de Zelda qui a remis en question tous les espoirs, les croyances et les rêves de Parker. Est-il prêt à tomber amoureux d’une inconnue et surtout est-il prêt à accepter l’inacceptable?

 

Comme je vous l’ai dit, je n’ai pas lu le résumé avant de commencer ce roman, je voulais me laisser porter, prendre la vague et apprécier les évènements. Pourtant, alors que je commençais juste ma lecture et que je me suis retrouvée un peu perdue, je n’ai pas pu m’empêcher d’aller voir la quatrième de couverture, pour être certaine que l’histoire était bien ce que j’avais compris. Et contre toute attente, j’avais raison et j’étais d’autant plus perdue. Ce que je dis n’est peut-être pas tellement claire mais c’est à la hauteur de cette histoire que j’ai trouvé assez alambiquée et peu confuse. L’auteur a mis longtemps avant de nous expliquer certaines choses et certains comportements. Pendant toute la première partie du livre, je suis restée en retrait, incapable de rentrer pleinement dans l’histoire parce que je ne m’y sentais pas vraiment à ma place. J’ai trouvé qu’il y avait trop de distance entre les personnages et le lecteur.
Par la suite, les choses se clarifient un peu et on comprend beaucoup mieux où l’auteur veut en venir et où il veut nous emmener. La deuxième partie du livre est d’ailleurs beaucoup plus agréable à lire que la première.

 

Pour autant, la fin m’a surprise, je ne m’attendais à cette fin ouverte qui nous laisse dans l’incertitude. En réalité, je ne m’attendais pas à ce que l’auteur remette tout en question. Ce qui me pousse à me demander, quelle est alors la portée d’une telle histoire. La fin m’a vraiment déboussolée et je ressors de cette lecture complètement perdue mais aussi très mitigée.
Je n’ai pas particulièrement apprécié l’histoire parce que Parker lui-même ne semblait pas y croire. Et quand enfin, il prend position, à la fin, toutes les suppositions tombent et on recommence à zéro. Je trouve qu’il est difficile de terminer une lecture et de se rendre compte qu’en définitive rien n’en ressort.

 

Le personnage de Parker est plutôt touchant, son histoire nous pousse forcément à l’apprécier. Sa mère, qu’on déteste au début, devient un peu plus abordable vers la fin du roman. En ce qui concerne Zelda, je n’ai jamais réussi à la cerner ou à la comprendre.
Malheureusement, tous ces éléments ont fait que cette histoire n’a pas réussi à me toucher comme je l’avais prévu. J’attendais peut-être trop de ce nouvel opus, il faut dire que le premier avait placé la barre très haute.

 

Sinon, un point extrêmement positif, la plume de l’auteur n’a pas changé et est toujours aussi bien traduite. Les mots de l’auteurs s’imbriquent les uns dans les autres avec une finesse folle. Tommy Wallach est un as des grands et beaux discours, capablent à eux seuls de changer le sens de votre vie. Mais c’est surtout la finesse de son humour qui rend si caractéristique sa plume absolument divine. Rien que pour pouvoir le lire encore et encore, je veux lire tous ces livres parce que son style en vaut clairement le détour !
Donc même si l’histoire ne m’a pas forcément plu ni même touchée, la plume humoristique mais tellement juste de l’auteur rattrape largement. La deuxième moitié du livre m’a quand même fait passer un agréable moment !

 

Je vous recommande ce livre, d’une part à tous ceux qui ne connaissent pas encore le style de l’auteur et à tous ceux qui aiment les romances un peu paranormales ou les histoires qui vous donne à réfléchir ! Même si ce le charme de ce livre n’a pas opéré sur moi, laissez-vous tenter, personne n’est à l’abri d’un coup de cœur (je rappelle que mon avis n’est que très subjectif).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s