Toi & moi, c’est compliqué ! de Louise Valmont

IMG_1816

Auteur : Louise Valmont

Edition : Addictives

Nombre de pages : 648

Prix : 15,90€

Genre : Romance, Young Adult

Pour vous le procurer c’est par ici.

Résumé :

Il est tout ce que je déteste, je suis tout ce qu’il s’interdit !
Neil et Mia ne se connaissent pas mais ont tout pour se détester ! Réunis par Ivy, une amie commune, pour une fête en l’honneur de Kim et Alec, ils vont devoir apprendre à vivre ensemble. Mais le séjour tourne à la catastrophe : Kim et Alec
ne peuvent plus se supporter, Ivy fait gaffe sur gaffe, une tempête tropicale empêche tout le monde de s’échapper…
Crises de nerfs, crises de rire, folle attirance… Comment Neil et Mia vont-ils sortir de cette semaine mémorable ?

Mon avis :

Je remercie les Editions Addictives pour l’envoi de ce roman !

Quand j’ai vu le nouveau roman de Louise Valmont j’ai littéralement sauté de joie. J’avais adoré son premier livre « Play with me » (d’ailleurs ma chronique sur ce livre est disponible un peu plus bas) et j’avais vraiment hâte de pouvoir lire le deuxième ! Le résumé était plutôt alléchant, l’histoire promettait de gros fous rires, une bonne lecture en perspective !!
Malheureusement, le charme de ce roman n’a pas fonctionné sur moi … Et j’en suis la première déçue …
Dans cette histoire, on fait donc la connaissance de Mia, une jeune femme accomplie qui cumule deux boulots et peine à payer ses factures. Entourée de ses deux meilleures amies, Ivy et Kim, elle est parfaitement heureuse. Jusqu’au jour où Kim se sépare de son petit ami de longue date avec lequel elle formait le couple parfait ! Kim est inconsolable et ses deux amies totalement démunies face à sa détresse. C’est à ce moment-là, qu’Ivy, grande fervente de plans rocambolesques, décide d’organiser un week-end entre amis en Floride afin de rapprocher les deux âmes brisées.
Les vacances commencent déjà très mal pour Mia, son vol est retardé puis annulé, elle se prend la tête avec un homme grossier et impoli devant le guichet de la compagnie aérienne et se retrouve en fin de compte sans plan de secours ! Après des heures d’attente et de négociations, elle réussit à avoir un billet.  Quand elle pose finalement le pied en Floride, le bus qui doit la conduire à destination est déjà parti. S’ensuit de longues heures d’attente et d’autres heures de trajet encore plus longues… Quand elle arrive finalement dans à la villa, elle est accueillie par Ivy et l’homme de l’aéroport !!! Mia croit simplement rêver et on peut clairement dire qu’elle est au bout de sa vie !

Le lendemain Kim arrive prête à passer une semaine de rêve mais c’était sans compter l’arrivée d’Alec, son ex et de son meilleur ami, qu’elle n’avait pas du tout prévu au programme, Ivy s’était bien gardée de la prévenir. Kim menace de partir à tout bout de champ, hurle à n’en plus finir mais ses amies arrivent à la convaincre de rester au moins pour le reste de la journée.
Et comme si ces vacances n’avaient pas été assez gâchées, une tempête éclate, les privant de réseau et d’électricité ! Sympa les vacances … Ils sont donc coincés dans une villa à des centaines de kilomètres de chez eux pour une durée indéterminée et dans une ambiance assez tendue.
Et Mia pour je ne sais quelle raison, décide de remballer sa fierté et de tomber dans les bras de Niel, le beau gosse ténébreux de l’aéroport. Par la suite, de nombreux couacs et de terribles accidents vont leur rendre la vie clairement impossible …

Si je suis honnête, l’histoire est vraiment bien trouvée, les personnages sont intéressants, les rebondissements bien emmenés, mais il me manquait quelque chose. J’ai trouvé l’histoire un peu plate, au fil des pages, il ne se passait pas grand-chose.
Dès le départ, je n’ai pas du tout apprécié le personnage de Mia. Je n’ai absolument pas compris certains de ses comportements, ses colères inexpliquées qui étaient supposées prouver son gros caractère face à sa faiblesse avec Niel. Je n’ai pas du tout réussi à m’identifier à elle. Tout au long du livre elle m’a énervée et plusieurs fois j’ai eu envie de la remettre à sa place pour ces réactions à la limite de l’admissible.

Par contre, j’ai trouvé Niel très attachant, très prévenant, très gentlemen en somme. Il est un peu l’homme idéal et heureusement qu’il était présent pour rattraper un peu le caractère de cochon de Mia.
En ce qui concerne Ivy et Kim, j’en suis restée indifférente malheureusement.
Je pense que si le roman avait fait 250 pages de moins, l’histoire aurait été plus rythmée et moins longue à la lecture. Souvent j’ai eu l’impression de m’ennuyer parce qu’il ne se passait pas grand-chose … Et quand finalement il y avait un rebondissement, le soufflé retombait trop vite à mon gout.

Je suis vraiment déçue de ne pas avoir été conquise par cette histoire, moi qui avait adoré la plume de l’auteur et son humour dans son premier livre qui faisait lui plus de 750 pages … Dans celui-ci, même les scènes les plus drôles ne m’ont pas fait rire, tout au plus sourire.
J’espère vraiment qu’elle me donnera l’occasion, avec un autre roman, de me rattraper, parce que je déteste rester sur une note négative !

D’habitude je suis plutôt bon public, il n’y a que quelques livres que je n’ai réellement pas appréciés depuis que j’ai commencé l’expérience bookstaram (on peut même les compter sur les doigts d’une seule main), mais avec celui-ci la magie des mots n’a clairement pas opérée sur moi …

A charge de revanche !

Mais je vous le conseille quand même parce que la romance est belle et malgré tout, certains passages sont drôles !

2 commentaires sur « Toi & moi, c’est compliqué ! de Louise Valmont »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s