Gary Cook – Le pont des oubliés de Romain Quirot et Antoine Jaunin

temp

 

Auteur : Romain Quirot et Antoine Jaunin

Edition : Nathan

Nombre de pages : 388

Prix : 17,95€

Genre : Dystopie, Jeunesse

Pour vous le procurer c’est par ici.

Résumé :

Dans un monde recouvert par les flots, une seule chance de survie : embarquer à bord de gigantesques navettes spatiales.

Gary Cook a grandi sous le pont des Oubliés, l’un des derniers refuges sur cette Terre condamnée. À quinze ans, il passe le plus clair de son temps avec Max et Elliott à bord du Neptune, leur modeste bateau de pêche. Les trois amis rêvent de prises fabuleuses et d’aventure. Autour d’eux, pourtant, le monde touche à sa fin.

Chaque année, d’immenses navettes surgissent de la mer pour fuir dans l’espace. Des navettes auxquelles les Oubliés n’ont pas accès – jusqu’au jour où Gary apprend que, pour la première fois, l’équipage vainqueur de la terrible course fantôme gagnera sa place à bord de la navette Deucalion III.

S’ils veulent faire partie du voyage, Gary, Elliott et Max vont devoir prendre tous les risques…

 

Mon avis :

Je voudrais remercier les Editions Nathan pour l’envoi de ce roman !

Pour tout vous dire, de prime abord, j’ai mal jugé ce roman et j’étais bien partie pour le détester. Non pas que j’ai commencé ma lecture avec un apriori, mais parce que j’ai eu du mal à vraiment rentrer dans l’histoire. Pourtant, partout autour de moi, ce livre a été un coup de cœur. Je ne comprenais pas, comment moi je pouvais lui être aussi indifférente. J’ai commencé ma lecture sans vraiment m’y attarder, je tournais les pages plus par automatisme et cette histoire à part avoir un contexte un peu unique, ne me plaisais pas plus que ça. Pour ne pas m’embourber dans ma lecture, j’ai commencé d’autres livres qui n’avaient rien à voir avec cette dystopie.
Mais il a quand même fallu que je m’y replonge, et c’est à ce moment-là que j’ai compris mon erreur ! Et quelle erreur !! J’ai repris ma lecture un peu avant le milieu du livre et ensuite j’ai enchainé les phrases, les pages, les chapitres, j’étais totalement absorbée ! Tellement qu’en à peine une demi-journée je l’avais totalement terminé ! Moi qui, avais rechigné pendant des semaines !
Je suis prête à m’insulter de tous les noms pour avoir commis une erreur pareille ! A partir du milieu du roman les choses évolues, les personnages avancent et l’histoire change de cap ! Alors que je trouvais le début assez lent, la suite se poursuit à une vitesse folle, je me suis retrouvée totalement embarquée avec les personnages et avant même que j’ai compris ce qu’il était en train de m’arriver, l’histoire s’arrête sur un cliffhanger qui m’a donné envie de me taper la tête contre les murs et d’aller mettre un couteau sous la gorge des auteurs pour impérativement connaitre la suite ! Une fin à la Victor Dixen (et il en faut beaucoup pour que je dise une chose pareille !!).

Ce que j’ai pris pour de la lenteur au début est en réalité un passage obligé pour une dystopie de cette ampleur ! Je vous explique 😉
Dès les premières pages, on fait la connaissance de Gary Cook, qui vit avec beaucoup d’autres sous le pont des oubliés. Au fil du temps, la terre a été submergée par les flots et le monde que nous connaissons aujourd’hui a disparu. Seule une petite partie de la population a survécu. Sous le pont des oubliés, la qualité de vie est plutôt mauvaise, les habitants ne se nourrissent plus qu’exclusivement à base de poisson issus de leur pêche, l’électricité est des plus incertaine, quant à la lumière du soleil, c’est à peine si en une vie entière, ils ont réussi à l’entrapercevoir, une brume perpétuelle recouvre tout et la maladie s’installe petit à petit …
Les survivants les plus riches, vivent dans des tours au large. Et plutôt que d’essayer de survivre avec le peu que la Terre veut bien leur laisser, ils décident de conquérir l’espace et de partir fonder une autre civilisation ailleurs, tant que ce n’est plus sur cette planète hostile. Un premier convoi a été réalisé. Malheureusement, celui-ci a explosé en plein vol et n’a laissé aucun survivant. Le deuxième a réussi à atteindre la stratosphère sans encombre et un dernier et unique convoi est prévu pour bientôt.

Gary à 15 ans est pêcheur. Il navigue avec ses deux meilleurs amis sur le Neptune, un petit bateau de pêche sans moteur, à la recherche de petits poissons qu’ils pourraient vendre au marché pour se faire un peu d’argent. Tout se passe plutôt bien pour Gary, il a sa petite vie monotone, ses petites habitudes et ses amis pour continuer à l’épauler chaque jour. Sa vie va prendre une toute autre tournure le jour où il va rencontrer Lou, qu’il a sauvé en pleine mer d’une noyade et d’une mort certaine. Lou est selon elle, une rescapée d’une région semblable au pont des oubliés, mais en réalité cette fille pourrait être n’importe qui, au fond, Gary ne la connait pas. C’est à partir de là que les choses se corsent, que les langues se délient et que l’histoire commence réellement à devenir intéressante.
Avant l’arrivée de cette fille, Gary était en retrait, il ne prenait pas vraiment part à l’histoire, comme s’il était spectateur de sa propre vie. Toute sa vie, Gary a été invisible, il a toujours été le « petit-gros ». Personne ne l’a jamais pris au sérieux et pour cause, la peur l’a tenu éloigné des dangers, il n’a jamais pris de risque et a fait en sorte que toute sa vie soit un enchainement de facilité. Ensuite cette fille va débarquer dans sa vie et va tout chambouler. Il va en quelques sortes renaitre, se trouver une nouvelle raison d’exister et surtout une nouvelle raison de se battre contre la fatalité de sa vie. Il n’est plus prêt à la gâcher sous ce pont, à attendre bien sagement que la mort vienne le cueillir sans avoir rien fait pour que son existence en vaille le coup ! Il va enfin prendre le taureau par les cornes et agir ! Agir pour quoi, ça vous n’en saurez rien ! Vous en savez déjà bien assez !
Une seule chose va pouvoir tout changer : la course fantôme qui le permettra finalement de devenir un homme. Ce retournement de situation, cet élément déclencheur va tout changer et va totalement bouleverser le cours des choses ! Pour le meilleur ou pour le pire …

Même si j’avais beaucoup de doutes au début et que je n’arrivais pas à rentrer dans l’histoire, la suite m’a totalement transportée, je me serais cru à la barre avec Gary, sur son bateau, prête à tout pour changer ma destinée ! Mais comme dans tous les livres, les choses ne se passent jamais comme prévu … Gary va devoir se battre encore et encore pour arriver à ses fins. Mais au fond, la seule question qu’il se pose c’est « qu’est-ce que je veux vraiment ?! ». Il aura eu seulement quelques jours ou quelques pages pour le découvrir et pour partir à la conquête de sa destinée !

Outre cette histoire absolument rocambolesque, ce que j’ai trouvé vraiment très intéressant est la quête introspective de Gary. Sa volonté et surtout sa curiosité de savoir ce qu’il désir vraiment. Son combat ultime contre lui-même, pour sortir de sa routine et de sa vie déjà toute tracée. Mais surtout son dépassement de lui-même pour essayer de combattre cette peur qui le prend aux tripes depuis toujours. Certes ici, on peut partir du principe qu’il n’avait pas vraiment le choix, mais si on y réfléchit bien, cette quête est valable pour tout le monde à partir du moment où on décide de vouloir changer les choses.

Gary est l’exemple parfait de l’anti-héros. Il n’a pas décidé de sauver la planète entière d’un destin tragiquement funeste. Il n’a pas décidé de sauver ses amis, sa famille, il a décidé de se sauver lui-même, lui le petit-gros, de trouillard, l’oublié. Lui qui semblait si transparent au départ, va prendre de l’ampleur et va enfin Vivre avec un grand V, parce que sa vie lui appartient et parce que finalement, il le vaut bien !

Il faut pour terminer que je vous parle du contexte que j’ai trouvé absolument génial et unique, je n’ai lu cette histoire nulle part ailleurs. La plume des deux auteurs est totalement addictive, je me suis retrouvée perdue avec Gary et j’allais de suspens en suspens, de révélations en révélations pour au final être totalement absorbée ! Maintenant j’ai hâte de lire la suite (imaginez le smiley avec des cœurs dans les yeux juste là) !

Comme quoi il faut toujours savoir donner une deuxième chance !

Ce livre ne vous décevra pas croyez moi !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s