Ames indociles d’Emma M. Green

IMG_1169

 

Auteur : Emma M. Green

Edition : Addictives

Nombre de pages : 513

Prix : 14,90€

Genre : Romance, Young Adult

Pour vous le procurer c’est par ici.

 

 

 

Mon résumé : 

Petite dernière d’un empire de la mode, Calliopé décide de s’affranchir d’un père abusif et tout-puissant pour retrouver son enfant, qu’on l’a forcée à abandonner des années plus tôt. À 22 ans, la brune révoltée ose enfin affronter son passé. Mais c’est son présent qui vacille et son futur qui surgit quand elle rencontre enfin Willow, une curieuse petite fille de cinq ans qui est bien la sienne.
Seul obstacle à leurs retrouvailles : le père adoptif de Willow, Lennon Hathaway, bien trop beau pour être vrai, trop riche pour être honnête, trop solitaire pour lui faire une place dans sa vie et trop méfiant pour croire en elle.
Et pourtant, dans ses yeux verts, elle jurerait avoir vu une lueur d’humanité. Peut-être même autre chose, un sentiment qu’elle n’espérait plus…

 

Mon avis : 

Je tiens à remercier les éditions Addictives pour cet envoi, mais également pour tous les précédents et ceux à venir ! Merci pour toutes ces belles lectures, c’est magnifiques découvertes et ces superbes coups de cœur ! Je suis très fière d’être partenaire avec vous et d’avoir eu la chance de lire ce livre qui a été pour moi, une de mes plus belles lectures de cette année !

J’avais déjà eu un avant-goût de la plume de Emma Green avec « Cœur insoumis » que j’avais adoré, mais celui-ci, c’est carrément le cran au-dessus ! Il m’a chamboulé, il a fait éclater mon petit cœur et il l’a reconstruit en seulement 600 pages !

C’est pour lire ce genre d’histoire que j’adore la lecture, pour ce genre de retournement intérieur, pour passer du rire aux larmes et pour finir le cœur rempli d’amour. Donc un grand merci à Emma Green et aux éditions Addictives, parce que ce livre est une pure merveille !

 

Dans « Ames indociles » on retrouve Calliopé, la sœur du Phoenix (le personnage de « Cœurs insoumis », ma chronique est disponible un peu plus bas). Dans le tome précédent, Calli apparaissait de temps en temps et on ne savait rien de cette fille mystérieuse, un peu timbrée sur les bords. Elle et ses deux frères, ont été toute leur vie battu et martyrisé par leur père le grand Vito. D’ailleurs Calli traine derrière elle son lot de casseroles. Pendant toutes sa vie, elle a subi les insultes et les tortures psychologiques de son père, lui faisant perdre toute estime d’elle-même. Pour la tenir sous son joug, son père a fait d’elle, la styliste de leur marque de haute couture internationale, l’entreprise Lazzari.

A 16 ans, Calli est tombée enceinte, dans le plus grand secret. Pour ne pas se couvrir de honte, Vito expatrie sa fille de force et l’oblige à passer toute sa grossesse en Italie. Le moment de la naissance venu, Calli subis de force une césarienne. Personne ne la laisse approché son bébé. Elle ne l’a jamais vu, ne l’a jamais touché et ne sait pas si c’est une fille ou un garçon. Mais une infirmière bien attentionnée, glisse dans la poche de son jean, un petit mot : « è una ragazza » (c’est une fille en français). C’est tout ce qu’elle sait, elle a eu une petite fille. Peu de temps après, son père la force à revenir aux Etats-Unis e-et à reprendre sa vie comme si tout ceci n’était jamais arrivé.

Depuis son accouchement, les années ont passé mais Calli n’a jamais oublié. Elle n’a jamais pu refaire confiance à un homme et encore moins se pardonner cet abandon. Cinq longues années plus tard, Calli décide de se mettre sur la piste de sa fille. Elle arrive donc dans une petite ville près de New York. C’est là qu’elle rencontre sa fille Yellow et son père, un homme riche à million et merveilleusement beau. A leur contact, elle va se redécouvrir, apprendre à s’aimer et à aimer le monde qui l’entoure. Mais elle va surtout apporter à cette famille l’équilibre qui leur manquait tant. Ensemble ils seront plus que jamais soudés et prêts à affronter les démons de leur passé qui vont refaire surface et également tout ceux à venir qui vont menacer leur harmonie fraichement acquise ! Et c’est à ce moment-là que je m’arrête dans mon résumé, parce qu’il ne faudrait pas vous en dire trop 😉

 

Calli est une femme forte d’apparence, une tête de mule qui n’a peur de rien. Mais sous sa carapace, se cache une femme brisée, incapable d’aimer et de s’aimer elle-même. Yellow est une fille de 5 ans, pleine de vie, le portrait craché de sa mère, mais qui comme elle, a un peu de mal à apprécier le monde qui l’entoure. Et leurs deux caractères de feu vont faire tourner en bourrique le pauvre Lennon. Il en avait déjà une, maintenant il en a deux à gérer ! Mais cette belle petite famille va affronter vent et marée et va faire front coute que coute !

 

Encore et toujours, la plume d’Emma Green est à couper le souffle ! Ses mots sont d’une justesse infinie et on se retrouve totalement absorbée par l’histoire de cette jeune mère à la vie ravagée par l’abandon.

L’auteur nous décrit la magnifique histoire d’une vie en apparence gâchée mais qui grâce aux bonnes personnes, va finalement finir par s’épanouir ! Ce roman est vraiment beau, il nous pousse à attendre de la vie des choses meilleures, il nous pousse à croire que même si tout parait brisé et irréparable, tout peut encore changer. Rien n’est définitif, rien n’est gravé dans le marbre. L’espoir est toujours là, même si parfois il est un peu difficile à trouver ! Ce livre est une merveilleuse leçon de vie. J’en ai aimé chaque mot, j’aurais souhaité qu’il dur encore des centaines de pages. La dernière m’a laissé un gout sucré. Je pense à ce livre comme à un petit bonbon tout doux, que je peux manger encore et encore !

 

Alors je vous conseille cette romance tout en douceur (bien que très bouleversante) et je suis persuadée que personne ne pourra rester insensible au charme et à la plume d’Emma M. Green !

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s