Calendar Girl – Juillet de Audrey Carlan

IMG_0396

 

Auteur : Audrey Carlan

Edition : Hugo Romance

Nombre de pages : 160

Prix : 9,90e

Genre : Romance, Young Adult

Pour vous le procurer c’est pas ici.

 

Résumé : 

Direction Miami, où Mia est engagée pour jouer dans le clip d’un artiste de hip-hop ultra-populaire. Il l’a choisie pour sa beauté incroyable et parce que sa popularité a une valeur inestimable.  Anton Santiago, ou plutôt Latin Lov-ah de son nom de scène, a la beauté du diable, un corps de rêve, danse comme un dieu et met toutes les femmes dans son lit. Il est joueur, brute, et Mia ne rêve que de s’allonger dans son lit. Il l’attire énormément et elle pense aussi que tomber dans ses bras lui changera les idées. Elle a été engagée pour jouer les séductrices mais, au bout du compte, c’est elle qui est tombée sous le charme du latin lover.

 

Mon avis : 

J’ai une grande nouvelle !! Je suis définitivement rabibochée avec Calendar Girl ! On peut dire que ça a été compliqué au début mais la saga prend enfin une tournure agréable. Jusqu’au tome de Juin, j’avais l’impression qu’il arrivait un peu toujours les mêmes choses à Mia, tous les mois se ressemblaient et je me suis un peu lassée. Mais Juin a tout chamboulé et en Juillet, ce que j’attendais depuis si longtemps c’est enfin produit (je ne vous dirais rien, non pas par méchanceté mais pour préserver vos cœurs fragiles de romantiques). J’aime la nouvelle Mia, celle qui prend les bonnes décisions, celle qui a grandit et qui accepte enfin sa vie et l’amour qu’on lui porte !

J’adore vraiment la tournure que prennent les choses !!

En Juillet, Mia se rend donc a Miami au côté d’une star du hip-hop pour tourner dans son clip. Mia se relève tant bien que mal des péripéties de juin mais ce qui est d’autant plus appréciable c’est la vulnérabilité qu’elle montre. Elle n’essaie pas de faire la fille forte, fière, celle qui n’a peur de rien, au contraire elle accepte enfin de montrer sa fragilité ; ce qui ne doit pas être chose aisée avec son tempérament !

Anton Santigo, alias le Latin-Lover, star du hip-hop américain, beau comme un dieu, auquel aucune femme ne résiste, va être pour quelque chose dans ce changement. Alors que n’importe qu’elle femme, se jetterait sur lui et n’en laisserai rien, Mia fait de lui un ami, un confident. Avec lui, elle va réapprendre à faire confiance et à accepter le contact d’autres hommes. Il se montre doux, patient et généreux avec notre Mia qui a le cœur en miettes …

Pour le clip, Mia apprend à danser, à faire ressortir son côté séductrice en musique, à jouer de ses atouts et à user de son charme ravageur ! Pour Mia en plus d’être un bon exutoire, la danse est également une très bonne thérapie. Anton le bad boy, coureur de jupons refait surface pour le plus grand plaisir de nos yeux ..

Comme à sa grande habitude, Mia alias notre entremetteuse, va jouer des coudes et va réussir à faire de l’assistante personnelle d’Anton, sa productrice. Encore un coup de maitre pour Mia qui réussi son coup à chaque fois.

 

 

Clou du spectacle, mon grand amour de toujours refait surface après plusieurs mois d’absence… Mon Wes (j’en ai des cœurs pleins les yeux). Avec Mia, ils vont prendre une décision qui va radicalement changer le cours de l’histoire, ce changement ça faisait longtemps que j’en rêvais. Pour tout dire je ne l’attendais pas avant décembre, je pensais qu’Audrey Carlan allait nous faire patienter (et jouer avec nos nerfs) pendant plus longtemps ! Mais sur ce coup là, j’accepte d’avoir tord et je me délecte de leurs retrouvailles. Wes se montre charmant, prévenant, attentif et surtout fou amoureux ! C’est d’autant plus beau que Mia rentre enfin les griffes pour embrasser de tout son cœur son amour pour lui. Elle ne le combat plus, elle n’en a plus peur, elle l’accepte enfin et ouvre son cœur pour la première fois ! J’ai adoré être témoin de cette scène, si bien écrite et qui nous fait toutes mourir de jalousie !

Ce mois-ci ce n’est pas tant le rôle de Mia avec son client qui est à retenir, d’ailleurs je trouve même qu’il a une place secondaire de ce roman, mais Mia dans son intégralité. Chaque mois, on attend avec délectation le nouveau client, la nouvelle mission, mais ce mois-ci, j’ai attendu Mia, le personnage. Juillet est centré sur elle, sur sa vie, sa maturité, ses décisions et non sur le Latin-Lover. J’attendais avec impatience un tome comme celui-ci, centré presque uniquement sur Mia. Je trouve que trop couvent elle passe au second plan (elle est présente c’est sur, sinon le livre ne se ferait pas) mais il n’est jamais basé sur elle. Vous comprenez ce que je veux dire ?!
En attendant, Audrey Carlan m’a conquise et a comblé toutes mes demandes ! Maintenant il ne reste plus qu’à attendre les prochains tomes et je prie pour ne pas retomber dans la routine des premiers mois !

Le mois d’aout promet d’être prometteur, un cow-boy qui a uniquement besoin de Mia à cause de son nom et de sa date de naissance … Audrey Carlan se mettrait-elle à faire dans le policier ?! En attendant j’ai hâte d’y être !

Et pour toutes celles qui ont comme moi voulu abandonner cette saga, Juin et Juillet son vraiment des tomes géniaux et nous réconcilient totalement avec la saga alors je vous les conseille !

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s